Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

14/10/2011 - Madame


De la guerre de 1914 à celle d'Algérie, la trajectoire d'une femme, ex-jeune ouvrière d'une usine d'armement, devenue tenancière de maison close dans Paris occupé, qui passe des bras de Landru, son premier amant, aux mains du docteur Petiot.

Projection privée


Entre le vaudeville déjanté et le soap burlesque, l'auteur décline le couple au vitriol et ironise férocement sur les rapports humains où le virtuel triomphant empêche toute forme de dialogue.

L'Intérimaire


Dans l'entrepôt d'une entreprise de transport, un intérimaire et un contrat à durée indéterminée s'affrontent. L'enjeu : la responsable du secteur expédition. De l'animalité sur le lieu de travail.

Rémi De Vos a écrit, depuis 1994, une quinzaine de pièces de théâtre, la plupart publiées chez Actes Sud-Papiers. Il vit et travaille à Paris.

  • Les courts extraits de livres : 14/10/2011

17 octobre 1961.
Un petit atelier de couture.
Des poupées de chiffon accrochées aux murs, suspendues au plafond.

Landru savait parler aux femmes... Un magicien dans son genre : je te baise et tu disparais... Sa spécialité... Un numéro très au point... qui l'a rendu célèbre. Deux cent quatre-vingt-trois femmes en quatre ans, qui dit mieux ?... C'est quelque chose... Je ne dis pas que c'est quelque chose qui se respecte, mais c'est quelque chose quand même.

De toutes conditions les conquêtes à Landru, des ouvrières, des employées, mais aussi des bourgeoises... surtout des veuves... et pas toutes éplorées. Dans un temps pas du tout libre en plus. Les mœurs encore corsetées, la ligne Maginot en tête... On ne se rend plus compte des efforts que ces messieurs devaient fournir, les ruses, les promesses, le baratin permanent... Beaucoup de chichis pour obtenir quelque chose...

Les claques, par contre, étaient florissants. L'âge d'or, le début du siècle ! De la tolérance à tous les carrefours et pour tous les goûts, de la rigueur luthérienne jusqu'à l'exotisme envoûtant des colonies... Chaque classe en avait pour son pèze, du petit prolo sans fric jusqu'à l'aristo plein aux as, chacun le sien, à ne pas confondre... Les boxons d'abattage, rien à voir avec les Maisons pour notables vous pouvez croire... Les bordels parfois tenus par l'évêché qui touchait sa dîme, soi-disant pour ses oeuvres. Je raconterai tantôt puisque c'est parti, que je passe à confesse... Le mot juste pour décrire ma boutique... Les Maisons, c'était le passage obligé... L'institution. Jusqu'à la fermeture en quarante-six, ça n'a pas désempli...

Alors Landru pour revenir... Deux cent quatre-vingt-trois femmes honnêtes en quatre ans, c'est la performance à noter... Le plus fort, c'est qu'il n'était pas terrible Henri-Désiré. C'était pas Rudolph Valentino, il en était loin... Un petit chauve plus tout jeune avec les yeux rentrés, il aurait eu du mal à jouer le Cavalier du désert... Pas balèze... le genre aztèque... Il portait bien la barbe, mais quand même... à l'époque tous les hommes en portaient. Qu'est-ce qu'il avait de particulier ce barbu-là ? Entre quatorze et dix-huit, les hommes se faisaient rares mais ça n'explique pas tout...

Son secret à Landru c'était son don pour la jactance. Le baratin bien ficelé, quasi ensorceleur... Ce sont toujours les beaux discours qui séduisent les femmes. Il causait admirablement bien Henri-Désiré, on l'écoutait débiter son boniment et on se sentait emportée...

Auteur : Rémi De Vos  Date de saisie : 14/10/2011  Genre : Théâtre  Editeur : Actes Sud, Arles, France  Collection : Actes Sud-Papiers

Auteur : Rémi De Vos Date de saisie : 14/10/2011 Genre : Théâtre Editeur : Actes Sud, Arles, France Collection : Actes Sud-Papiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article