Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

23/04/2013 - Tueurs en série, terroristes ou simples assassins du dimanche, l'histoire de Lyon regorge de criminels en tout genre.

Dans un récit haletant, plongez dans les bas-fonds du milieu lyonnais, et revivez les parcours sanglants d'assassins politiques et autres collabos. Souvent sournois et cruels ces personnages singuliers ont un autre point commun : une fin tragique.

Bienvenue dans leur univers !

L'EMPEREUR CARACALLA - MARTIN DUMOLLARD, LE TUEUR DE BONNES - FRANCIS ANDRÉ, LE TUEUR COLLABO - JEAN AUGÉ, LE PARRAIN DE LYON - PIERRE-FRANÇOIS LACENAIRE - JEAN-PIERRE MARIN, TUEUR À GAGES - LA BANDE À BONNOT - ANDRÉ OLIVIER ET MAXIME FRÉROT, ACTION DIRECTE...

Nicolas Le Breton, guide-conférencier à Lyon, connaît tous les secrets de cette ville. Auteur de polars, il se passionne pour les histoires criminelles et leur côté obscure.

  • Les courts extraits de livres : 23/04/2013

«DU BON BOULOT !» FRANCIS ANDRÉ, DIT «GUEULE-TORDUE», LE TUEUR COLLABO

Fort de la Duchère, 9 mars 1946. Dans les ténèbres qui précèdent l'aube, les hauts murs de la cour rectangulaire sont indistincts, à peine visibles. Un clang brutal : l'électricité fait naître la lumière crue des projecteurs, découpant un nouveau tableau d'aspérités sur le pavé, les parpaings taillés des bâtiments.

Un peloton d'hommes sort par une large porte de métal, traverse la place d'armes jusqu'à une rangée de poteaux. Les soldats préparent leurs fusils en silence.

Un nouveau groupe - quatre hommes - sort des bâtiments. Le prisonnier qu'ils amènent est placé sur l'un des poteaux et solidement attaché.

Dire que sa mine est peu engageante serait un euphémisme. «Rogue», «effrayant»... on n'a pas manqué de qualificatifs pour ta face, Francis. La moitié gauche de son visage tombe sans vie, l'oeil gauche reste fixe, paupière écrasée, tandis que le droit se plisse et se rencogne dans l'orbite. Les lèvres à gauche semblent s'échouer bas sur le menton, boudin de chair inutile. Un faciès sinistre, dans tous les sens du mot.

On lit l'acte de condamnation et la sentence prononcée par le tribunal. Francis André n'écoute pas.

En cet instant, il pense seulement à la voiture qui fonce sur le boulevard. C'est en 1920, son père essaie son automobile flambant neuve... La voiture fonce, les arbres défilent : c'est le dernier souvenir qu'il garde de l'accident, en fait. Le reste - le choc, l'hôpital -, il l'a complètement oublié. Il se réveille dans le lit blanc ; on lui parle d'hémiplégie, de nerf facial sectionné. Il ne comprend rien, à l'époque, au sabir des médecins.
Gueule-Tordue. C'est comme cela que ses camarades l'ont appelé, immédiatement de retour à l'école, et ça, c'est bien plus simple à comprendre. Simple, et énervant. Le premier qui s'est foutu de lui, Francis André l'a cogné jusqu'à ce qu'il pisse le sang.
L'engueulade paternelle, derrière, n'avait pas suffi à effacer, pour lui, le triomphe de la victoire. Dans un dernier sursaut d'autorité, le père avait décidé alors d'inscrire son fils à la boxe, dérisoire tentative pour juguler sa violence. Après, Francis André a bien pratiqué la boxe, oui, et de moins en moins écouté son père.

La crise économique aidant, il a vite mariné dans la petite délinquance : cambriolages, vols à la tire assortis de séjours en prison, de 1933 à 1935 ; mais pour lui, tout était mieux qu'ouvrier sur une chaîne de montage de toute manière.

Tout a changé le jour où il a rencontré Doriot au Parti communiste français, où tous deux militaient alors. Avec son physique et ses qualifications, André s'est vite frayé un chemin dans l'entourage du «patron», comme l'appelaient les plus proches de ses collaborateurs. Garde du corps, gorille, homme de confiance. Il était là pour casser des gueules, écraser des tarins, donner le coup. Faire peur. Chaque fois qu'il colle son poing sur une face, il a l'impression de venger un peu le sort qui a fait de la sienne ce qu'elle est.

Auteur : Nicolas Le Breton  Date de saisie : 23/04/2013  Genre : Documents Essais d'actualité  Editeur : Ouest-France, Rennes, France

Auteur : Nicolas Le Breton Date de saisie : 23/04/2013 Genre : Documents Essais d'actualité Editeur : Ouest-France, Rennes, France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article