Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Faites une recherche web « police + Roms ». Vous ne trouverez presque que des images de Roms expulsés, encadrés par des policiers.

Ce n’est pas ce que vous verrez en ce moment à Gardanne (Bouches-du-Rhône), bien que le chef de la police municipale, Christian Huc, se rende tous les jours sur le camp où vivent 79 Roms. Quand il arrive, les enfants se précipitent sur lui, s’accrochent à son pantalon et les adultes s’approchent pour lui serrer la main.

Ce n’était pas gagné : quand les Roms se sont installés clandestinement, il y a un an, le premier réflexe du policier a été d'essayer de les convaincre de quitter la commune. « Comme 80% des Français, j’étais méfiant de cette population, et j’avais peur des nuisances pour les Gardannais. »

Et puis le maire, Roger Meï (élu PCF depuis 1977) prend la décision, unique dans le département, d’accueillir les Roms sur un terrain de sa commune, le « puits Z ». C'est un ancien puits de mine désaffecté, un peu à l'écart de la ville, d'où on voit bien la Sainte-Victoire, un nuage accroché à son sommet. Le maire charge dès le départ Christian Huc de la sécurité : celle des habitants et celle des Roms.

Avant de prendre le poste de chef de police à Gardanne, en 2008, Christian Huc, 50 ans, a passé 23 ans dans la police municipale marseillaise. Il y est entré par conviction, pour « défendre la veuve et l’orphelin ». Il dit qu’il y a « tout vu passer ». Presque : il n’avait jamais eu à gérer une installation de Roms.

Le flic suit donc l’idée du maire, avec des réserves pour commencer : « Je n’avais absolument aucune expérience en la matière et je savais que j’allais au devant de problèmes. Je me demandais par quel bout j’allais prendre tout ça. »...

Pour lire la suite de l'article

  1. Les Roms et le flic

    Rue89 ‎- De Audrey Cerdan ‎- il y a 3 heures

    Il est rom et son fils s'appellera Christian, comme le flic ... Comme quoi dès qu'on commence à chercher à se comprendre les .... La francité n'est pas une bactérie, un virus, ni une généalogie ; il n'y a pas de souche, bordel ! ... Exemple : tel ami petit-fils d'imigrés portugais, ou tel autre d'espagnols, est très ...

Il est rom et son fils s’appellera Christian, comme le flic

Commenter cet article