Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

  1. Kat Edmonson on Austin City Limits "Lucky" on Vimeo Kat Edmonson makes her stunning debut on Austin City Limits on January 19th. Check your local PBS ... Be ...

    ► 3:07► 3:07

    vimeo.com/55970258‎

    19 déc. 2012

  2. Video: Kat Edmonson "Lucky" | Watch Austin City Limits Online ... Kat Edmonson plays "Lucky" on her stunning Austin City Limits debut. Watch online: Kat Edmonson "Lucky ...

    ► 3:07► 3:07

    video.pbs.org/video/2319027050‎

    20 janv. 2013

  3. Video: Behind the Scenes: Kat Edmonson | Watch Austin City Limits ... Kat Edmonson, la percée de la voix fraîche du Texas

    ► 3:02► 3:02

    video.pbs.org/video/2324859980

    20 janv. 2013

    Get a sneak peak at rising star Kat Edmonson's Austin City Limits debut. Don't miss this exciting new artist ...

    Kat Edmonson était encore une inconnue, lorsqu’en 2009 elle s’impose sur la scène d’Austin au Texas (où elle est née le 3 août 1983). Bercée toute son enfance par les grands standards américains que lui faisait écouter sa mère et bien décidée à devenir chanteuse, elle passe une audition lors de la 2ème saison d’American Idol (équivalent de La Nouvelle Star en France) avant de rapidement quitter Hollywood et revenir au Texas.

    Kat commence alors à se produire régulièrement à l’Elephant Room, un club de jazz d’Austin, élargissant ainsi les rangs de ses fans tout en nouant des contacts qui vont lui permettre de booster sa carrière. « Take To The Sky », son premier album autoproduit sorti début 2009, entre dans le Top 20 du classement Jazz du Billboard, lui ouvrant des portes inespérées comme partager l’affiche avec Willie Nelson et Lyle Lovett. Elle noue avec ce dernier une complicité musicale qui l’amène à enregistrer en duo, Baby, It’s Cold Outside, qu’ils interprèteront en tournée ainsi que dans l’émission de télévision The Tonight Show. En tournée avec Lyle Lovett, Kat assure tous les soirs la première partie en interprétant des chansons originales de sa composition. Forte de cette expérience, elle décide de s’atteler à l’enregistrement de son deuxième album, « Way Down Low », le premier à réunir des compositions originales.

    Déterminée à mener à bien ses idées et à garder le contrôle, elle finance « Way Down Low » par le biais d’une campagne Kickstarter et réunit suffisamment d’argent pour enregistrer aux légendaires studios Avatar et Capitol avec l’illustre ingénieur du son Al Schmitt (Sam Cooke, Frank Sinatra, Neil Young) et un petit coup de pouce d’un certain Phil Ramone (Billy Joel, Paul Simon). Coproduit par Kat Edmonson et Danton Boller, l’album a été encensé par la presse lors de sa sortie américaine (en avril de 2012) comme dans le Boston Globe (“L’un des plus grands albums vocaux jamais entendu ”) et le Texas Monthly (“un antidote bienvenu en ces temps incertains”).

    Après une année 2012 couronnée de succès en tournée avec plusieurs dates sold-out à New York, Boston, Houston et Los Angeles, Kat Edmonson s’apprête à présent à conquérir le vieux continent.

    le lundi 7 octobre 2013

    Ecouter écouter l’émission disponible jusqu'au 03/07/2016

Pour commencer une belle soirée avec Kat Edmonson
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article