Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

13 sept. 1973 1615 vues 58min 53s

L'émission "Contre-enquête" se propose de réexaminer les grandes affaires judiciaires du passé et de suivre pas à pas les enquêteurs, d'écouter les conclusions des spécialistes et des témoins lors d'un procès reconstitué pour permettre au téléspectateur de se forger son propre jugement. Ce premier épisode d'une série de six se penche sur l'affaire du docteur Bougrat qui défraya la chronique judiciaire dans les années 20.Un encaisseur de la Société des Céramiques de Saint-Henri, Jacques Rumèbe, disparait en mars 1925, avec l'argent de la paie des semainiers. Alors qu'on le croit enfui avec cette somme, son cadavre est découvert chez le docteur Bougrat qui le soignait.L'affaire Bougrat eut à l'époque un énorme retentissement. Le docteur Bougrat ne cessa d'affirmer son innocence, mais les présomptions étaient telles que la justice le condamna.L'affaire Bougrat n'est pas seulement l'enquête et le procès, c'est aussi un homme. Condamné aux travaux forcés, il sera libéré par le gouvernement vénézuélien et sous le nom de docteur Pédro, reprendra l'exercice de la médecine et se comportera d'une manière admirable tout le reste de sa vie. Il est mort le 8 janvier 1962 sans avoir revu la France. Le gouvernement français lui avait proposé sa grâce, mais le docteur Bougrat ne put obtenir la révision de son procès. Il refusa donc cette grâce qui ne pouvait s'appliquer à l'innocence qu'il a toujours tenacement affirmée.L'émission suit pas à pas les enquêteurs puis les gens de justice qui eurent à faire la lumière sur une affaire que l'opinion publique avait considérablement grossie. Une véritable psychose était née. Dénonciations et lettres anonymes pleuvaient. On accusait Bougrat de quatre assassinats, de six tentatives de meurtres et de vols innombrables.Le dossier du procès a été perdu, mais il a été possible de le reconstituer en grande partie. Les répliques d'audience sont authentiques. Il s'agit donc d'une très fidèle reconstitution d'une affaire qui mit la France en émoi.Les intérieurs de la maison du docteur Bougrat ont été copiés au plus près, à l'aide de photographies prises à l'époque par les policiers et d'un compte-rendu de perquisition. Près de cinquante ans après les faits, d'éminents spécialistes en médecine (les docteurs Jacques BOUDOURESQUES et Paul CASANOVA), un avocat (maître Emile POLLAK), un chroniqueur judiciaire (Marcel MONTARRON), une chimiste (Jacqueline QUICKE) livrent leurs conclusions à la lueur des documents et des récits que les auteurs ont réunis autour de cette affaire.

  • Emission
  • Contre enquête
  • Production
  • producteur ou co-producteur
    Office national de radiodiffusion télévision française

L'affaire Bougrat - Vidéo Ina.fr

www.ina.fr/video/CPF86627155
28 févr. 2013
L'émission "Contre-enquête" se propose de réexaminer les grandes affaires judiciaires du passé et de suivre ...
L'affaire Bougrat
L'affaire Bougrat
L'affaire Bougrat

Commenter cet article