Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Jacky Tronel

Mardi 4 février 2014 à 19h : Musique dans le camp de Terezin à la Salle Polyvalente des Halles de Tours… Concert-lecture autour des œuvres musicales créées dans le camp de Terezin, par les élèves du Conservatoire de Tours, sous la direction de Gildas Harnois et avec les commentaires de Bruno Giner, compositeur, musicologue.

Quand les nazis créèrent le camp de Terezin en Tchécoslovaquie, ils y enfermèrent quelques-uns des meilleurs musiciens d’Europe de l’Est. Terezin joua un rôle important dans la propagande allemande. La déportation des Juifs d’Allemagne avait pour objectif déclaré « leur réinstallation à l’est » où ils seraient astreints à des travaux forcés. Comme il ne semblait guère possible que des Juifs âgés puissent être employés à des travaux forcés, les Nazis utilisèrent le ghetto de Terezin pour camoufler la nature des déportations. Dans la propagande nazie, Terezin était cyniquement décrit comme une « station thermale » où les Juifs allemands âgés pouvaient, en toute sécurité, « prendre leur retraite ». Les Nazis y organisèrent des activités culturelles et sociales pour les visiteurs de marque, comme la Croix-Rouge en 1944. Sur les 140 000 Juifs transférés à Terezin, près de 90 000 furent déportés. Environ 33 000 moururent dans le ghetto même. Parmi eux, des compositeurs, des interprètes de grande qualité. Car malgré leur instrumentalisation par les nazis, ces artistes ont continué dans la clandestinité à écrire et à composer.

Musique dans le camp de Terezin ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article