Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Le mensuel féministe Causette co-publie avec Les Arènes, La guerre invisible, une enquête exclusive à paraître le 27 février, qui dénonce l’omerta entourant les affaires de violences sexuelles dans l’armée française.

Causette s’apprête à faire une entrée remarquée sur le marché de l’édition. Pour sa première publication, le magazine féministe a choisi de publier, le 27 février, en coédition avec Les Arènes, La guerre invisible sous-titré "Révélations sur les violences sexuelles dans l’armée française".

 

Des officiers complices ?


Co-signé Leila Miñano et Julia Pascual, cet ouvrage est, comme l’explique Livres Hebdo.fr,  le résultat d’un an et demi d’enquête où les deux journalistes ont rencontré de nombreuses soldates victimes de harcèlement, agression ou viol, et se sont entretenues avec des officiers, d’anciens ministres, des médecins, des avocats et des chercheurs.
 

Les victimes déclarées "inaptes au service"


Les deux journalistes de Causette dénoncent dans leur livre une omerta sur ces violences trop peu souvent conduites devant les tribunaux et suites auxquelles de nombreuses victimes sont mutées, finissent par être réformées pour "infirmités" ou déclarées "inaptes au service".

L’armée française est la plus féminisée d’Europe avec 15 % de femmes. Fondé en janvier 2009 par Gregory Lassus-Debat et Gilles Bonjour, Causette est un magazine mensuel vendu à 62 000 exemplaires par mois en 2013.


Co-signé Leila Miñano et Julia Pascual, cet ouvrage est, comme l’explique Livres Hebdo.fr,  le résultat d’un an et demi d’enquête où les deux journalistes ont rencontré de nombreuses soldates victimes de harcèlement, agression ou viol, et se sont entretenues avec des officiers, d’anciens ministres, des médecins, des avocats et des chercheurs.

La guerre invisible révélations sur les violences sexuelles dans l'armée française

 

Commenter cet article