Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

L'Assemblée nationale vient de reconnaître la responsabilité de l'État dans l'exil forcé d'enfants réunionnais. En effet, entre 1963 et 1982, un transfert, imaginé par Michel Debré, de 1600 enfants de la Réunion dans les régions rurales métropolitaines et centres éducatifs fut effectué par la Ddass de l'île. Retour sur cette affaire, une des pages noires de la Ve République, ainsi que sur la notion de "kidnapping humanitaire", évoqué récemment lors du procès de l'Arche de Zoé.

Enfants réunionnais, quels enjeux ?

Commenter cet article