Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Marie Bartête serait sans doute restée à jamais une inconnue si elle n’avait reçu la visite d’Albert Londres en 1923 qui relata cet entretien dans son livre intitulé Au Bagne. Elle est pourtant la dernière femme morte au bagne de Guyane, dans les années 1930,après y avoir passé un demi-siècle. Née en 1863 dansles Pyrénées atlantiques, abandonnée par sa mère, orpheline à 9 ans, mariée à 15, elle est veuve à l’âge de 20 ans. Voilà tout pour sa vie de femme libre. Marie n’est pas une criminelle : condamnée à plusieurs reprises à quelques mois de prison pour vol, elle est pourtant envoyée au bagne à l’âge de 25 ans après qu’on l’eut accusée de « conduite et moralité détestables ». En fait, tout à son projet de purger la société des honnêtes gens, l’administration pénitentiaire a besoin de forces vives pour repeupler les colonies...

PDF]

La Dernière Bagnarde - Tarbes-Infos

La dernière bagnarde de Bernadette Pécassou-Camebrac - Le blog ...

Marie Bartête / Le premier convoi de femmes transportées
Marie Bartête / Le premier convoi de femmes transportées

Marie Bartête / Le premier convoi de femmes transportées

Commenter cet article