Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

De tous les parias qui se retrouvèrent un jour dans les bagnes de Guyane, les plus infortunés furent sans conteste les «relégués». Contrairement aux «transportés» (les condamnés aux travaux forcés) ou aux «déportés» (les détenus politiques, à l’instar d’Alfred Dreyfus), les «relégués» avaient en effet déjà payé leur dette à la société. La relégation était une «peine accessoire» qui frappait les délinquants multirécidivistes à leur sortie de prison, une double peine donc, qui expédiait en Guyane pour le restant de leurs jours ceux que l’on disait irrécupérables.

La plupart étaient des miséreux, analphabètes à 50%, des pas-de-chance ...

A Perpétuité, relégués au bagne de Guyane de Jean-Lucien Sanchez, Vendémiaire, 380 pp., 19 €.

Dominique KALIFA

CRITIQUE

Les «relégués», une catégorie à part dans les oubliettes de Guyane.

Dominique KALIFA - Libération

www.liberation.fr/auteur/5960-dominique-kalifa

17:36. Le bagne des maudits. les «relégués», une catégorie à part dans les oubliettes de Guyane. 8 janvier 2014. 17:26. Le phénomène philhellène. Critique ...

Toute l'actualité littéraire avec Libération - Libération

www.liberation.fr/livres,60

Interview Roland Gori: «La vie devient un mode d'emploi» Par Eric Loret ... Les «relégués», une catégorie à part dans les oubliettes de Guyane. Par Dominique ...

Le bagne des maudits ... une catégorie à part dans les oubliettes de Guyane.

Commenter cet article