Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

La chaîne, organisée par l’institution pénitentiaire, assurait le transfert des condamnés aux fers vers les bagnes portuaires. Elle naissait dans la cour de la prison Parisienne de Bicêtre, immuable point de départ. Ferrés par le cou, les bagnards, liés par deux, étaient attachés à une longue chaîne regroupant 26 à 30 forçats qui se dirigeaient par étapes vers Brest, Rochefort, Lorient, Toulon. D’après les mémoires de Benjamin Appert (1846), alors qu’il logeait dans une auberge, une forte rumeur l’attira vers la fenêtre de sa chambre :«  Je vis arriver plusieurs centaines d’hommes enchaînés deux par deux par escouades de 26 personnes liés par de gros colliers de fer.J’appris que ces hommes, plus mal traités que des bêtes féroces, étaient des criminels allant au bagne. »Le long de son parcours, la chaîne absorbait dans chaque ville de nouveaux condamnés.En fin de voyage, elle rassemblait parfois plus de 500 forçats...

Le passage de la chaîne à Sorgues - A la une des Etudes Sorguaises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article