Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

“Les Tontons flingueurs” et “Les Barbouzes” font de nos jours référence à des films éponymes bien ancrés dans l’imaginaire collectif. Réalisés par Georges Lautner, scénarisés par Albert Simonin, servis par le verbe imagé de Michel Audiard et les prestations de Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche, Charles Millot, ces films donnent à voir une représentation du “milieu” des gangsters de l’après-guerre qui en reprend le vocabulaire, mais pas les manières. Les “vrais” tontons flingueurs s’appelaient Pierre Loutrel dit “Pierrot le Fou”, Jo Attia dit “Jo le Moko” (en référence au film de Duvivier), Abel Danos dit “le Mammouth”, Émile Buisson, René la Canne etc.

Criminocorpus consacre aux “vrais” tontons flingueurs une exposition basée pour l’essentiel sur des documents issus de la collection Philippe Zoummeroff. Tout en revenant sur la complexité d’un moment de l’histoire du “milieu” magnifié par la presse de fait divers, Jean-Claude Vimont retrace des trajectoires individuelles marquées par une violence et des méthodes héritées de la guerre, bien en-deçà de la dérive vers l’imaginaire qui s’opère de manière quasi simultanée à travers l’essor du roman policier puis, un peu plus tard, dans le cinéma de fiction.

 

VOIR L’EXPOSITION EN LIGNE

Les "vrais" Tontons flingueurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article