Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Du 30 décembre 1920 au 10 août 1921 Le Messager publie un feuilleton, au titre façon mi-roman balzacien mi-thèse sorbonnarde, « Nos criminels dans les bagnes d'outre-mer. Études physiologiques et psychologiques sur les condamnés et le bagne en Nouvelle-Calédonie » ; son lecteur pacifique pouvait craindre le pire. Le Messager propose le texte en prime, sans nom d'auteur, « ouvrage INÉDIT, remarquablement documenté et coloré, qui nous a été aimablement communiqué par un de nos concitoyens. » Comment rendre un service secret à Nouméa …
 
L'auteur, pour sa part, ne se dérobe pas, il prévient dès les premières lignes : « Pendant plus de trente ans, nous avons vécu en contact avec des criminels de toute catégorie, de tous âges et de toute condition. » Puis il rappelle par le menu le chemin qui mène à la chute et au bagne … […] Difficile de ne pas penser à un forçat. À un forçat qui, prétendant écrire « sous le voile de l'anonymat », révélait une destinée si mouvementée que toute l'île Nou et la Grande Terre savaient exactement de qui il retournait : sous le personnage Alphonse Daufelt ne se dissimule guère le matricule 1275, Jean-Baptiste Delfaut. De ce Daufelt que l'auteur évoque en utilisant un il distant, seul Delfaut pouvait au bagne en écrire les jours.
 
Delfaut condamné aux travaux forcés débarqua fin 1867 à l'île Nou. Les confirmations sur la personne ne manquent pas. C'est que Delfaut défraya la chronique nouméenne, les journaux en firent leurs titres en 1883-1884, l'époque chère de Pallu, Pallu de la Barrière, gouverneur de la Nouvelle-Calédonie et apôtre de la régénération des transportés. […]
 
Avec Delfaut-Daufelt un forçat écrit, qui laisse des images traditionnelles du bagne, nous disons horribles autant que symboliques ; en surimpression sa plume s'aventure dans le domaine de la réflexion. Voix pathétique, voix mesquine, avec ses silences, ses amplifications. Criminel (qui le nie ?) mais surtout bâtisseur, car chez Daufelt il y a une ambition et un monde colonial aux hiérarchies jalouses. Il parle sans cesse d'une Calédonie qu'il fonda : cet homme eut sur le tard des projets de construire et d'écrire. Il se voulut fils de ses œuvres et revendiqua son droit de premier ouvrier ; revendication obsédante. […]
 
Daufelt, du fond de « l'ignoble sentine », écrivit une œuvre imparfaite, brisée, très humaine en somme. Le texte se prétendait plaidoyer ; il en sort un roman.
 
L'humanité de l'île Nou, où vibrent la vie et l'espérance … ce destin raté, quelle découverte !
 
Préface, pp. 5-7
 
ERIC FOUGÈRE : Le récit de captivité relève à la fois d'une tradition (celle des « vies criminelles », où le coupable prend la parole avec une grandiloquence outrée, rappelle les principaux évènements de sa triste existence, avant d'appeler la pitié sur son sort au moment de rendre l'âme), et, dans le cas du transporté Delfaut, d'un dédoublement de personnalité (Delfaut faussaire / Daufelt instructeur). Un tel dédoublement va de pair avec une distanciation, du narrateur à la troisième personne, mais aussi du bagne, appréhendé tantôt du point de vue historique, tantôt du point de vue polémique, tantôt du point de vue documentaire. Dans la jungle d'une écriture brouillonne et d'un milieu délétère, l'écrivain-forçat trace une voie sinueuse où l'on ne sait plus distinguer s'il parle en plaideur de sa cause ou en inquisiteur d'une foi pénitentiaire. L'identité se brouille au fil d'un destin qui s'efface. Le transporté disparaît comme une ombre à la lumière trop crue du bagne.
 
« Le grand livre du bagne : en Guyane et Nouvelle-Calédonie », Sainte Clotilde (La Réunion) : Éd. Orphie, 2002 (p. 164)
 
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
 
  • Daufelt, « Nil desperandum, The story of an outcast in New Caledonia » translated into english by T. Lefaud, Sydney : George A. Jones, 1943
  •  
  • Daufelt, « Les damnés du Pacifique » préface de Paul Griscelli, Nouméa : Kiwanis club, 1974
Nos criminels  Le bagne en Nouvelle-Calédonie : île Nou, 1er janvier 1896 / [Delfaut / Jean-Baptiste Daufelt] ; éd. établie par François Bogliolo. - Nouméa : Grain de sable, 1996. - 239 p. : ill. ; 22 cm. - (Rencontres, Océanie du temps jadis).

Nos criminels Le bagne en Nouvelle-Calédonie : île Nou, 1er janvier 1896 / [Delfaut / Jean-Baptiste Daufelt] ; éd. établie par François Bogliolo. - Nouméa : Grain de sable, 1996. - 239 p. : ill. ; 22 cm. - (Rencontres, Océanie du temps jadis).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article