Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Chargée de cours, chercheur à l'université du Maine et native de richelieu, l'historienne Marie-Pierre Terrien est bien connue pour les ouvrages de référence qu'elle a rédigés sur la ville de Richelieu et la chapelle Saint-Louis de Champigny-sur veude. Inlassable dans sa quête de vérité historique, elle publie un nouvel ouvrage « Richelieu vu par ses contemporains » qui vise à mieux faire comprendre le personnage de Richelieu.

Aujourd'hui, bien qu'il ait été réhabilité par de nombreux historiens, celui qui fut à la fois cardinal et ministre de Louis XIII reste encore sur le banc des accusés aux yeux d'un certain public.

Un homme de son temps

« L'objectif de cette étude est de confronter les multiples courants d'opinions et les points de vue de ses contemporains, en soulignant l'exagération de leur adulation ou de leurs critiques à son encontre », résume l'auteur. L'étude menée se propose, en effet, de revisiter les clichés. Il ne s'agit pas d'une biographie, mais de la confrontation des opinions des hommes du XVIIe siècle sur le personnage qui fut avant tout un homme de son temps.

Marie-Pierre Terrien poursuit : « La multiplicité des jugements portés dès le XVIIe siècle rend la pensée de Richelieu au premier abord truffée de contradictions et son œuvre difficile à cerner ». Celui qui s'est battu sur tous les fronts pour restaurer la grandeur de la monarchie française, s'est rapidement fait beaucoup d'ennemis. Attaqué de toutes parts, il est la cible des jalousies et des critiques, des intrigues et de tentatives d'assassinat…

Les recherches, objectives et savamment rapportées dans cette mise en pages, permettent un éclairage judicieux sur la vérité historique qui se cache derrière le mythe.

« Richelieu vu par ses contemporains », en vente à la Maison de la Presse et à l'office de tourisme de Richelieu.

Le cardinal vu par ses contemporains - 23/04/2014 ...

« Richelieu vu par ses contemporains » - Le nouvel ouvrage de Marie-Pierre Terrien

Commenter cet article