Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

© Ministère de la Culture / Médiathèque du Patrimoine, Paul Castelnau

© Ministère de la Culture / Médiathèque du Patrimoine, Paul Castelnau

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 20/05/2014

 

Le ministère des Affaires étrangères organise un colloque sur les soldats des colonies durant la Grande Guerre. L'historien américain Richard S. Fogarty s'est notamment interrogé sur le racisme et le traitement de ces troupes par l'armée française.

Depuis le début de ses études, l’historien américain Richard S. Fogarty s’intéresse à la France et à sa place dans la Première Guerre mondiale. Au cours de son doctorat consacré à cette période, ce professeur de l’Université d’Albany, dans l’État de New York, a été particulièrement surpris par un chiffre. "J’ai découvert dans un article que la France avait utilisé 500 000 soldats de ses colonies pour combattre en Europe durant la Guerre. Je n’en avais jamais entendu parler auparavant", explique-t-il à FRANCE 24. "Cela m’a semblé très surprenant, car je savais que la France avait une longue histoire coloniale dans laquelle les races et le racisme ont joué un rôle très compliqué. J'ai aussi pensé que l'expérience française offrait un contraste par rapport à l'armée américaine, qui était strictement ségrégationniste à l'époque, tout comme la société"...

Grande Guerre et colonies : l'armée française était-elle ...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article