Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

La haine possède une histoire : ses expressions, ses modalités, ses logiques, ses objets et ses effets ne sont ni identiques ni immuables. Cet essai replace cette passion funeste dans son époque et cerne ses raisons évoquées par les contemporains. Si la haine est à sa manière une forme de rationalité permettant de se mouvoir dans l’univers social, elle est une « figure du pensable » et un ressort psychologique déterminant, donnant la possibilité de comprendre ce qui anime les individus et les sociétés.

Avec le soutien de l’université de Poitiers.

 

Téléchargement :

Introduction (Fichier pdf, 336 Ko)

Table des matières (Fichier pdf, 204 Ko)

4e de couverture (Fichier pdf, 24 Ko)

 

Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Poitiers, responsable de l’axe « Sociétés conflictuelles » du Criham (EA : 4270), est un spécialiste de la violence, du corps brutalisé et de la Justice. Auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié ou dirigé Boucs émissaires, têtes de Turcs et souffre-douleur (2012), Le droit de punir (2012), Clameur publique et émotions judiciaires (2014), Au voleur ! (2014).

Histoire de la haine - Une passion funeste, 1830-1930
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article