Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

	 C'est arrivé aujourd'hui Lewino et Dos Santos 27 juin 1856. À 19 ans, la comtesse de Castiglione viole un Napoléon III... consentant.

Viol avec consentement mutuel, c'est sans doute l'expression ad hoc pour qualifier le corps-à-corps entre Napoléon III et la comtesse de Castiglione dans les fourrés du parc de Saint-Cloud, le soir du 27 juin 1856. L'empereur Napoléon III donne une fête intime et champêtre dans son coquet château de Villeneuve-l'Étang, situé au milieu du parc. Les invités de l'empereur font semblant de ne s'apercevoir de rien, tandis que l'impératrice parvient à ne laisser paraître qu'une pâleur plus accentuée que d'habitude. Celle qui détourne Napoléon III du droit chemin porte le nom interminable de Virginia Elisabetta Luisa Carlotta Antonietta Teresa Maria Oldoini, comtesse de Castiglione, par son mariage.

À 19 ans, cette Italienne au tempérament ardent, récemment débarquée de Florence, passe pour la plus belle femme de son temps. Même ses pires ennemies le reconnaissent. Elle s'est installée à Paris avec son époux sur ordre de Cavour, président du Conseil du royaume de Piémont-Sardaigne, qui lui a confié la mission de séduire Napoléon III. Cette Mata Hari doit amener l'empereur à soutenir Victor-Emmanuel II, roi de Piémont-Sardaigne, dans sa volonté d'unifier l'Italie. Pour Virginia, tomber l'empereur des Français n'est qu'un jeu d'enfant. Son palmarès compte Berlusconi, DSK et Johnny... Dès son arrivée à Paris, Napoléon III la remarque, priant l'impératrice de lui faire parvenir une invitation pour sa petite fête. Le carton précise aux invitées de venir vêtues "en robe montante et en chapeau, parce qu'on s'y promènera sur le lac et dans un parc"...

27 juin 1856. À 19 ans, la comtesse de Castiglione viole un .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article