Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

L'inoubliable Sylvia de La Dolce Vita de Federico Fellini

Les étoiles disparaissent une à une dans le ciel du cinéma italien. Elles ont brillé de mille feux avant de s'éteindre dans une indifférence absolue. Le temps a fait son lent travail de destruction et d'oubli. On savait l'ex-compagne de Jean-Paul Belmondo, Laura Antonelli, défigurée par une chirurgie esthétique ratée et recluse dans un appartement modeste à une quarantaine de kilomètres de Rome, seulement soutenue par une congrégation religieuse.

À quelques kilomètres de là, dans une maison de retraite, un autre mythe ne reçoit plus que les très rares visites d'une assistante sociale. À Noël dernier, le quotidien La Stampa nous contait le cruel destin d'Anita Ekberg. Un SOS pour venir en aide à l'inoubliable Sylvia de La Dolce Vita de Federico Fellini, incapable de subvenir à ses besoins. Celle qui enflamma plusieurs générations de cinéphiles dans la fontaine Trevi à Rome, reconnaissait quelques mois plus tôt, pour ses 80 ans, qu'elle se sentait "un peu seule". Un doux euphémisme recueilli dans un autre quotidien, le Corriere delle Sera...

 

Commenter cet article