Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

" Que l'imbécillité des Riches, qui digère, et l'imbécillité des Pauvres, qui bâille, cessent d'exister. Quant aux saltimbanques du patriotisme, de la fraude, de l'ignorance galeuse et de la trahison, quant aux cabotins du libéralisme à menottes et aux figurants de l'honnêteté à doigts crochus, quant à toutes les fripouilles qui chantent l'honneur, la vertu, les grands sentiments et les grands principes, il est simplement monstrueux qu'ils aient l'audace d'élever la voix. Il faut qu'ils soient bien convaincus, vraiment, que l'échine des Français est faite spécialement pour leurs goupillons, religieux ou laïques, toujours emmanchés d'une trique ; il faut qu'ils soient bien persuadés qu'on ne rendra jamais son véritable caractère à la frauduleuse légende révolutionnaire derrière laquelle ils s'embusquent : il faut qu'ils aient une foi profonde dans l'éternel aveuglement du peuple pour venir, après tous les désastres qu'ils ont essuyés, agiter leur drapeau de vaincus et se poser en sauveurs ; pour oser parler à la France de son avenir et de sa mission. "

L'auteur de Biribi et du Voleur (dont Louis Malle a tiré un film) signe, avec La Belle France (1900), le pamphlet le plus radical sur la société française " fin de siècle ". Loin de ne s'en prendre qu'à la bourgeoisie capitaliste et catholique, Georges Darien ne ménage personne. Sa liberté de ton et d'esprit lui vaudra l'inimitié de presque tous.

     Date de parution : 01/01/93     Editeur : Complexe (editions)     Collection : le regard litteraire     ISBN : 2-87027-498-X

Date de parution : 01/01/93 Editeur : Complexe (editions) Collection : le regard litteraire ISBN : 2-87027-498-X

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article