Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Si la gestion actuarielle des risques et la thématique de la responsabilisation connaissent un succès croissant, très rares sont pourtant les études qui mettent réellement à l'épreuve ce type d'hypothèse. C'est toute l'ambition de cet ouvrage qui revient d'abord sur les différents énoncés de la gestion actuarielle et de la responsabilisation et leurs sources et origines intellectuelles (les études gouvernementalistes avec comme figure de proue M. Foucault), ainsi que sur les différents champs du domaine social et pénal auxquels s'appliquerait cette hypothèse. Les prisons constituent précisément l'un des principaux champs d'application de la gestion des risques et de la responsabilisation (Chantraine, 2006 ; Simon, 2000). Ainsi, selon une formule désormais connue, la prison serait dorénavant post-disciplinaire. L'ouvrage propose ensuite de discuter de la pertinence et de la validité de cette hypothèse à partir d'un matériau juridique pénitentiaire français constitué de cinq domaines décisionnels majeurs : l'affectation des détenus, l'allocation du travail aux détenus, les décisions disciplinaires les mesures de prévention du suicide, les mesures de permission de sortie (congés pénitentiaires) et d'aménagement de peine (libérations conditionnelles, surveillances électroniques, semi-liberté). L'étude de ces cinq domaines décisionnels permet de jauger la pertinence de l'hypothèse en précisant sa portée et ses conditions d'existence.

Gaëtan Cliquennois est chargé de recherche FRS-FNRS rattaché au CRIPED-UCL. Il a été visiting scholar à l'Université de Cambridge et l'est actuellement à la London School of Economics.

  • Editeur : Larcier (3 septembre 2013)
  • Collection : Crimen
Le management des prisons

Commenter cet article