Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

"... J’avais le sentiment que Roosevelt aurait peut-être un léger avantage sur Smith. Je le respectais parce qu’il était un de ces gars de la haute société que je fréquentais énormément à Palm Beach et à Saratoga, et c’étaient des gens cultivés. Mais quelque chose me disait qu’on ne pouvait pas faire confiance à Roosevelt. J’en ai parlé à Costello et à Lansky, et ils m’ont ri au nez. Costello m’a dit :

- Charlie, tu sais pas de quoi tu parles. Moi, je vis avec ces politiciens pratiquement vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et je les connais mieux que toi. Et je peux te dire tout de suite que M. Roosevelt a tellement envie de devenir président qu’il fera n’importe quoi, y compris te lécher le cul dans la vitrine de chez Macy’s si ça peut l’aider…" À paraître le 18 septembre, Lucky Luciano, testament

La manufacture de livres

 À paraître le 18 septembre, "Lucky Luciano, testament"

Commenter cet article