Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Paco les mains rouges, t.1, par Eric Sagot et Fabien Vehlmann. Ed. Dargaud, 80 p., 15,99€.

Paco les mains rouges, t.1, par Eric Sagot et Fabien Vehlmann. Ed. Dargaud, 80 p., 15,99€.

Patrick Comasson est un ancien instituteur qui a dérapé : il a tué un homme. Échappant à la guillotine, il sera envoyé au bagne de Cayenne. Loin d’être une sinécure, c’est plutôt l’enfer qui l’attend. Dès le trajet en bateau, notre homme va apprendre les nouvelles lois. Une hiérarchie implicite est en cours entre les gros caïds, les tatoués, les nouveaux prisonniers au visage d’ange. Patrick se rapproche de la Bouzille qui lui fait un tatouage dans le dos : une faucheuse en pleine action. Hélas, ce n’est pas elle qui le défendra contre les autres criminels et c’est en groupe que ce dernier sera tout simplement violé.

S’il veut survivre, s’il ne veut pas devenir une « môme », Patrick va devoir jouer de la lame et apprendre à se faire respecter. Il est désormais Paco les mains rouges et va devoir jongler entre violence amorale et amour naissant… Première partie d’un diptyque, Paco les mains rouges nous propose une plongée dans l’univers carcéral. Le plus dur, le plus inhumain, celui du bagne de Cayenne des années 30 où l’espérance de vie se limite à moins de 5 ans. Le lecteur suit le parcours de Paco qui nous raconte en voix off son expérience. On découvre dès les premières pages le traitement réservés aux bagnards :promiscuité, punitions des gardiens, esclavagisme et travail pénible. Traités comme des moins que rien, des animaux, ils sont obligés de passer par les magouilles pour le moindre objet de confort (nourriture, savon, …).  A cela, s’ajoute aussi la perspective de quitter à tout jamais la France. Même libres, le retour est quasiment impossible pour les anciens prisonniers, assignés à résidence. Au sein de la prison, c’est la loi du plus fort qui règne et il est de bon ton de se trouver un protecteur ou encore d’être craint par les autres bagnards. C’est le cas de Paco donc qui, après un coup d’éclat sanglant, fait le choix de se salir les mains un peu plus et de tremper dans différentes affaires pour mieux survivre. Une option qui peut paraître discutable mais qui s’avère finalement assez courageux tant les faits sont durs et méritent d’être battus sur leur propre terrain...

Paco les mains rouges, tome 1 – Vehlmann / Sagot | Le ...

 

Fabien Vehlmann & Eric Sagot - Paco les mains rouges ...

L'album Paco les mains rouges de Sagot et Vehlmann reçoit ...

 

 BD : “Paco les mains rouges, t.1”, l'enfer et l'amour au bagne
 BD : “Paco les mains rouges, t.1”, l'enfer et l'amour au bagne
 BD : “Paco les mains rouges, t.1”, l'enfer et l'amour au bagne
 BD : “Paco les mains rouges, t.1”, l'enfer et l'amour au bagne
 BD : “Paco les mains rouges, t.1”, l'enfer et l'amour au bagne
 BD : “Paco les mains rouges, t.1”, l'enfer et l'amour au bagne
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article