Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Hippolyte Aucouturier, « ancien caviste de l’épicerie Damoy », aujourd’hui « inspecteur des appareils récepteurs télégraphistes utilisés dans les agences des grandes banques pour la cote de la Bourse »

Hippolyte Aucouturier, force de la nature doublée d'un bagarreur. Son Surnom le dépeint fort bien: "Le terrible". Il a du caractère, de l’orgueil à revendre. Dans L’Auto, Géo Lefèvre, le spécialiste de cyclisme, ancien rugbyman au Stade Français, l’avait gommé des favoris du Paris-Roubaix 1903 : il ne croyait pas en lui. Aucouturier avait mis un point d’honneur à remporter l’épreuve. Puis, à l’arrivée, lui avait cloué le bec : « Une chose m’a particulièrement rendu enragé pendant la course et dans les moments pénibles, j’y pensais pour m’exciter : vos pronostics, monsieur Lefèvre… » Ph.P.

Petite anecdote concernant Aucouturier

"...Cette histoire réelle allait préfigurer ce qui allait se passer à grande échelle dans le Tour 1904, où son parcours, identique à celui de 1903, allait se transformer en véritable coupe-gorges, avec des embuscades dignes des attaques de diligence telles qu’on les verra plus tard dans les films de Far West. Il faut rappeler qu’à cette époque les coureurs roulaient de nuit, et même s’ils faisaient leur périple sur de belles routes, les contrôles étaient très difficiles, ce qui donna des idées aux coureurs les moins scrupuleux. Evidemment ces coureurs sans foi, ni loi, avaient des supporters à leur image, ce qui allait faire de ce Tour 1904 une sordide foire d’empoigne qui aurait pu avoir les plus tragiques conséquences...

En évoquant  Aucouturier et ses frayeurs, je veux parler de ce qui lui est arrivé lors de l’échauffourée du contrôle de Nîmes. Aucouturier avait comme première particularité d’être très grand pour son époque, ce qui permettait de le reconnaître facilement. Ainsi lors de ce fameux contrôle de Nîmes, il fut parmi les premières cibles des excités, lesquels réussirent à l’isoler du reste du peloton. Heureusement pour lui, il souleva son vélo, le fit tournoyer à bout de bras, ce qui lui permit de s’enfuir jusque dans une petite rue peu fréquentée. Là il laissa son vélo, et pénétra dans le bistrot dont le seul occupant était le barman, le reste de la clientèle s’étant déplacée pour  accueillir le Tour de France. Voyant qu’il n’était pas poursuivi, il demanda au barman de lui donner sa veste et son tablier, ce que ce dernier n’hésita pas à faire compte tenu du ton péremptoire employé par Aucouturier (on le surnommait le Terrible pour son agressivité en course)…et de ses mensurations. A peine avait-il mis ses nouveaux habits, qu’il se mit aussitôt à nettoyer le comptoir comme un vrai pro. Bien lui en avait pris, puisque quelques instants plus tard, une dizaine de soudards excités rentrent dans le café en lui demandant s’il n’avait pas vu passer un coureur.  Oui, répondit-il, il est passé comme une flèche et est parti par là, désignant une porte au fond de la salle, où s’engouffrèrent les furieux. A peine ceux-ci étaient-ils partis que le grand Aucouturier rendit ses vêtements au garçon de café, lui donna un pourboire, et s’en fut retrouver sa bicyclette pour réintégrer le peloton..." Michel Escatafal

Aucouturier | esca aime le sport

Tour de France: Hippolyte Aucouturier, homme de l'année ...

Cyclisme : la fiche coureur de HIPPOLYTE AUCOUTURIER

Palmarès d'Hippolyte Aucouturier (Fra)

Hippolyte Aucouturier vainqueur du Bordeaux-Paris en 1903. - Décédé le 22 avril 1944 à Paris 16ème
Hippolyte Aucouturier vainqueur du Bordeaux-Paris en 1903. - Décédé le 22 avril 1944 à Paris 16ème

Hippolyte Aucouturier vainqueur du Bordeaux-Paris en 1903. - Décédé le 22 avril 1944 à Paris 16ème

En1903   Hippolyte Aucouturier, dit "Le Terrible". Grand, trapu, de sept ans le cadet de Garin, le visage fermé adouci par un strabisme, Hyppolite Aucouturier n'avait pas la langue dans sa poche. Et ses coups de pédale ravageurs étouffaient le peloton ...

En1903 Hippolyte Aucouturier, dit "Le Terrible". Grand, trapu, de sept ans le cadet de Garin, le visage fermé adouci par un strabisme, Hyppolite Aucouturier n'avait pas la langue dans sa poche. Et ses coups de pédale ravageurs étouffaient le peloton ...

 Tour de France 1904 : contrôle des coureurs

Tour de France 1904 : contrôle des coureurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article