Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

L’imposant châtelet, chef-d’oeuvre de l’architecture militaire du XIe siècle a été édifié selon la volonté de Foulques Nerra. Du haut de ses 36 mètres, cette tour maîtresse, à la fois défensive et résidentielle, a connu plusieurs sièges. Enjeu des luttes territoriales féroces entre Capétiens et Plantagenêts, du XIIe au XIIIe siècles, ce château comtal devient forteresse royale, puis prison d’État du XVe au XVIIIe siècles. Elle le demeure au cours du XIXe siècle et du XXe siècle. Elle abrite deux tours. Dans la première, baptisé Louis XI, se trouvent la salle de la question (dont l’appellation se passe de commentaires...) et celle des graffitis aux murs couverts d’inscriptions laissés par les prisonniers. Une autre tour, le « martelet », construite dans un réseau d’anciennes carrières, a été aménagée sur quatre niveaux en cachots où aurait été « logé » le duc de Milan, Ludovico Sforza, fait prisonnier par Louis XII. Les visiteurs sont ensuite invités à suivre les souterrains creusés vingt mètres sous terre au XIe siècle pour extraire le tuffeau, la belle pierre blanche et tendre de la région ayant servi à la construction du donjon. Au Moyen-Âge, il servait à fuir en cas de siège. Aujourd’hui, il vous mènera vers la sortie ! Les autres lieux à découvrir, dont le logis royal et le jardin médiéval sont présentés en ligne...

www.chateau-loches.fr


Rappel : l’exposition « Costumer l’Histoire » est à voir jusqu’au 21 septembre 2014. Et pour célébrer le millénaire du donjon, un spectacle pyrotechnique est programmé les 8, 9, 15 et 16 août 2014.


Le + : toutes les infos concernant l’historique de ce haut lieu de l’histoire de France (voir la partie « personnages historiques ») et son actualité.


Le - : peu de photos en ligne. Pour faire venir sur place les visiteurs ?

Par Véronique Dumas
 

Un monument de l’Indre-et-Loire à explorer via son site internet avant de se rendre sur place.

La Cité royale de Loches

Commenter cet article