Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Editeur : Ouest-France (21 mai 1992) Collection : De mémoire d'homme

Editeur : Ouest-France (21 mai 1992) Collection : De mémoire d'homme

Dès 1852, les condamnés de droit commun prennent le chemin de la Guyane. Sous le prétexte de mettre en valeur la colonie, il s'agit en fait d'exclure définitivement les indésirables sociaux. Une pratique qui durera près d'un siècle.

 

Galères et bagnes sont des mots dont la langue française a conservé le souvenir dans des expressions que le temps et l'usage ont vidées de leur sens. Mais il y a encore quelques décennies, ils évoquaient des châtiments inscrits depuis des siècles dans notre droit. En 1748, les galères1 sont remplacées par les bagnes de métropole (Toulon, Brest, Roche-fort), auxquels succèdent, en 1852, ceux d'outre-mer.

Au cours du xixe siècle, le mythe du travail régénérateur, l'utopie de l'amendement du coupable grâce à son rapprochement avec la nature - avatar probable de la pensée de Jean- [...]

La fin des bagnes

Commenter cet article