Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Le marquis de Seignelay et le duc de Vivonne, général des galères et amiral de la marine du Levant, visitant la galère de la Réale en construction à l'Arsenal de Marseille en 1679 (Jean-Baptiste de la Rose, vers 1680, château de Versailles

Le marquis de Seignelay et le duc de Vivonne, général des galères et amiral de la marine du Levant, visitant la galère de la Réale en construction à l'Arsenal de Marseille en 1679 (Jean-Baptiste de la Rose, vers 1680, château de Versailles

Le 27 septembre 1748, une ordonnance du roi Louis XV abolit l'institution des galères et incorpore ces dernières dans la marine royale. Les forçats sont désormais internés dans des prisons côtières ou dans des navires hors service, notamment à Toulon, dans ce qui sera le bagne.

Depuis 1560, où une ordonnance de Charles IX avait institué une peine de réclusion d'un minimum de dix ans, les condamnés étaient enchaînés à leur banc. À leurs côtés, les engagés volontaires n'étaient pas enchaînés. Quand la galère coulait, ceux-ci pouvaient tenter de survivre si, du moins, ils savaient nager... Les condamnés quant à eux coulaient avec l'épave. Les uns et les autres formaient... la chiourme...

27 septembre 1748 - Abolition des galères - Herodote.net

Commenter cet article