Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Les grognards de la Gendarmerie

En 1799, Napoléon Bonaparte dénonçait un esprit vaurien1 dans les rangs de la gendarmerie, quelques temps après le coup d'Etat du 18 Brumaire.

En 1897, le capitaine Paoli créateur de la caisse nationale du gendarme déclarait avec virulence que la mission essentielle du gendarme, à savoir la protection et la surveillance des campagnes et des routes , est violée. Les gendarmes ne sont plus que des messagers en cas de mobilisation, il faut distribuer les ordres d’appels, de mobilisations de convocations pour les réservistes, les territoriaux, les conscrits. Paoli affirmait “ à chacun son métier... les facteurs ruraux à la distribution des plis – les gendarmes à la gendarmerie”. Paoli dénonce en tout premier lieu le “service des vedettes” effectué. Le planton devant l’opéra et pendant les fêtes organisées par des personnalités parisiennes. Ce service donne certes de l’éclat aux fêtes organisées par les marchands de vins, mais ce service est mortel parce qu’il provoque des bronchites et d’autres maladies.

Les revendications sur la tenue, la solde, le logement et les pensions sont régulières. Si le gendarme se blesse en service, la solde est divisée par deux pendant le temps des soins et de sa convalescence...

Les grognards de la Gendarmerie - Revivons une force ...

www.aptg.fr/article-les-grognards-de-la-gendarmerie-87472320.html

Publié par M. Germain sur 27 Octobre 2011, 23:00pm ... Les gendarmes ne sont plus que des messagers en cas de mobilisation, il faut distribuer les ordres ...

Commenter cet article