Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

La violence exercée par les cadres féminins du système concentrationnaire fut évoquée au cinéma dès les années 1950. Au point de devenir un genre, la "naziploitation", alliant érotisme et épouvante (Présentation du numéro "Les femmes dans le système nazi")

 

Portier de nuit, ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.

Le film de Liliana Cavani, qui ressort en France en version restaurée, est resté célèbre pour une scène de cabaret où Charlotte Rampling, seins nus, pantalon de soldat à bretelles, casquette SS vissée sur la tête, danse lascivement devant un parterre d'officiers nazis. La scène est ouvertement fantasmatique et stylisée mais la provocation et le scandale demeurent. Portier de nuit garde cette aura de chic douteux, ce culte de film-limite.

Vienne, 1957. Max exerce le métier de portier de nuit à l'hôtel de l'Opéra, où logent quelques anciens dignitaires nazis. Atherton, un chef d'orchestre américain, descend à l'hôtel accompagné de son épouse, Lucia. Max reconnaît rapidement cette jeune femme androgyne : âgée de 15 ans, elle fut sa victime « préférée » dans le camp de concentration où il était officier, chargé des interrogatoires. Violée, soumise aux caprices de son bourreau, elle avait accepté cette violence, pour sauver sa peau évidemment, en y partageant un plaisir ambigu cependant.

Lucia renoue avec son bourreau, se retranche avec lui dans une chambre et revit cette passion sadomasochiste à travers récits, confessions et flash-back. Cette fantasmagorie symbolique sur la violence nazie et le consentement ambigu de leurs victimes a ceci de troublant qu'elle lie ouvertement sexe et fascisme, fantasme érotique et domination/humiliation. Chez Cavani, on peut y voir une citation viscontienne - le couple Rampling/Bogarde était déjà présent dans Les Damnés -, au sens où le grand cinéaste italien a pu affirmer que « le nazisme s'installe d'abord comme une perversion sexuelle ».

Liliana Cavani s'appuie aussi sur certains témoignages recueillis dix ans plus tôt lors d'un documentaire, La Femme dans la Résistance, soulignant ces liens ambivalents entre héroïsme et barbarie : certaines de ces femmes ont subi de telles souffrances que ces situations extrêmes ont pu les attacher à la vie à la mort à leurs bourreaux.

Portier de nuit fait scandale en 1974. Le film est totalement censuré en Italie pour « obscénité, vulgarité excessive, atteinte aux bonnes moeurs », déclenchant une lettre ouverte de protestation signée par Antonioni, Bertolucci, Pasolini et Visconti. Aux États-Unis, il est interdit aux moins de 18 ans, ce qui lui vaudra une flopée de mauvais remakes en forme de porno nazi souvent répugnants, du type Ilsa, la louve des SS.

Dans le contexte français, le film est explosif. Contemporain de Lacombe Lucien de Louis Malle et de la diffusion du Chagrin et la Pitié de Marcel Ophuls, il traduit sur le mode du fantasme un moment de représentation de l'histoire de la guerre où les Français occupés seraient passés du « tous résistants », selon l'idéal gaulliste, au « tous collabos ».

Foucault s'opposa avec virulence, dans un entretien donné aux Cahiers du cinéma à l'été 1974, à ce que « le nazisme, puritain, antisexuel, devienne la référence absolue de l'érotisme ». Dans un texte d'une vive intelligence, Fascinating Fascism, l'Américaine Susan Sontag a cherché quant à elle à replacer le film dans une esthétisation de la politique propre au nazisme.

Quarante ans plus tard, Portier de nuit reste une parabole dérangeante sur le consentement à la violence de ceux sur qui elle s'exerce, une représentation du malaise de cette contamination du mal absolu. Soit un film beau et odieux à la fois.

Par Antoine de Baecque

Passion trouble

Portier de nuit Bande-annonce VO - AlloCiné

Portier de nuit, en VOD - ARTE Boutique

Portier de nuit Bande-annonce VO - YouTube

Vidéo Portier de nuit - Fidjie - Cinéma - Wat.tv

PORTIER DE NUIT - Bande-annonce VO - Vidéo Dailymotion

Portier de nuit Film , 86 min - mySkreen.com

Portier de nuit  ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.
Portier de nuit  ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.
Portier de nuit  ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.
Portier de nuit  ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.
Portier de nuit  ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.
Portier de nuit  ou les amours sadomasochistes d'une survivante des camps avec son ancien bourreau.

Commenter cet article