Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

La Femme qui pleure » appartient de fond en comble à la très regrettée Dominique Laffin merveilleuse comédienne ...
La Femme qui pleure » appartient de fond en comble à la très regrettée Dominique Laffin merveilleuse comédienne ...
La Femme qui pleure » appartient de fond en comble à la très regrettée Dominique Laffin merveilleuse comédienne ...

La Femme qui pleure » appartient de fond en comble à la très regrettée Dominique Laffin merveilleuse comédienne ...

Dominique vit seule avec sa fille Lola dans une maison isolée de Haute-Provence. Le retour inopiné de Jacques, qu'elle avait chassé, réveille son angoisse d'affronter la vie solitaire.

LA FEMME QUI PLEURE - Film en français - FULLTV Films

Actrice d'une grande sensibilité, Dominique Laffln s'est éteinte brutalement, victime d'une crise cardiaque foudroyante. Née à Saint-Mandé le 3 juin 1952, la comédienne ne vivait que pour le cinéma. Elle entra néanmoins à la Faculté, mais n'y demeura que trois jours. Par la suite, la jeune femme pratiquera divers petits métiers, qui renforceront son goût pour l'art dramatique. En 1977, Dominique trouve sa première chance avec le film " La nuit tous les chats sont gris ", dans lequel elle renc... Lire la suite

Joe Dallesandro in TAPAGE NOCTURNE (Very Rare ...

Dominique Laffin - Gerard Depardieu - Dites-lui que je l'aime

Dominique Laffin est la mère de la journaliste et femme politique Clémentine Autain ...
Dominique Laffin est la mère de la journaliste et femme politique Clémentine Autain ...
Dominique Laffin est la mère de la journaliste et femme politique Clémentine Autain ...
Dominique Laffin est la mère de la journaliste et femme politique Clémentine Autain ...
Dominique Laffin est la mère de la journaliste et femme politique Clémentine Autain ...

Dominique Laffin est la mère de la journaliste et femme politique Clémentine Autain ...

Lorsque ses parents divorcent, Dominique, son frère et sa sœur, s'installent avec leur mère dans le quartier des Batignolles. Après le bac, elle tombe amoureuse d'un chanteur qu'elle suit dans tous ses galas d'été. À la rentrée, elle entre en faculté mais n'y reste que trois jours et devient fille au pair, fleuriste puis hôtesse. Elle est enceinte et, pendant trois ans, se consacre à élever son enfant. Elle fait différents autres métiers mais rêve de devenir comédienne. Elle réalise la pochette d'un 33 tour d'Yvan Dautin, fait des bandes dessinées, s'inscrit dans un cours d'art dramatique, cours qu'elle ne peut pas payer mais où on la garde malgré tout car elle est douée. Ensuite, c'est le porte à porte des maisons de production et, enfin, la rencontre avec Claude Miller qui l'engage pour Dites-lui que je l'aime.

En 1978, Alain Delon tente de la séduire en vain (notamment pour le rôle du film "Le toubib". Elle refusera le rôle pour de motifs politique (elle est de gauche et Delon a à cette époque, une certaine proximité avec l'extrême droite). L'acteur le plus puissant du cinéma français pèsera de tout son poids pour qu'elle travaille le moins possible par la suite en faisant pression sur la profession. Cette situation de "boycott" professionnel la blessera profondément et son équilibre moral en sera fortement affecté. L'alcool et la drogue seront alors ses pires amis...

Jeune comédienne pleine de talent, malheureusement peu recherchée par les réalisateurs confirmés et conformistes mais aubaine des jeunes cinéastes, (elle avait l'habitude de dire "Je suis celle qu'on vient chercher quand on veut faire un film et qu'on n'a pas un rond "), à trente trois ans, Dominique Laffin se suicide, dans son appartement, Faubourg St-Antoine à Paris.

 SES RÉCOMPENSES :

 En 1979, elle a été nominée pour un César pour la meilleure actrice (La femme qui pleure).

En 1980, elle a reçu le prix Suzanne-Bianchetti, qui récompense la jeune actrice la plus prometteuse.

DOMINIQUE LAFFIN - CineMemorial

Commenter cet article