Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

L'adversaire est un film français réalisé par Nicole Garcia, sorti en 2002. - Daniel Auteuil : Jean-Marc Faure; Géraldine Pailhas : Christine Faure - .
L'adversaire est un film français réalisé par Nicole Garcia, sorti en 2002. - Daniel Auteuil : Jean-Marc Faure; Géraldine Pailhas : Christine Faure - .
L'adversaire est un film français réalisé par Nicole Garcia, sorti en 2002. - Daniel Auteuil : Jean-Marc Faure; Géraldine Pailhas : Christine Faure - .

L'adversaire est un film français réalisé par Nicole Garcia, sorti en 2002. - Daniel Auteuil : Jean-Marc Faure; Géraldine Pailhas : Christine Faure - .

Jean-Claude Romand (rebaptisé Jean-Marc Faure) n’est pas médecin, il ne gagne pas bien sa vie, il n’est pas réputé. Il ment à ses proches depuis 18 ans. Sur le point d’être découvert, il les supprime tous.

En choisissant d’adapter le roman d’Emmanuel Carrère, Nicole Garcia se heurtait à de nombreuses difficultés. La première touchait à la proximité chronologique du drame, nombre de ses protagonistes étant encore vivants. La seconde tenait à la violence du sujet, difficile à retranscrire sur la pellicule sans se heurter à la bonne morale. Mais le problème le plus difficile que pouvait rencontrer la réalisatrice était la difficulté de parler du cas Romand. Carrère lui-même admettait froidement dans son livre s’être attaché à son protagoniste, en se représentant sa vie de tous les jours, le poids des mensonges enfonçant de plus en plus cet homme vers une tragique issue. Ce souci évident reste le problème de l’adaptation cinématographique du livre. Comment évoquer l’affaire Romand?

Nicole Garcia a finalement décidé de prendre un risque. En choisissant de centrer l’affaire sur son personnage central, décrivant sa vie quotidienne dans ses derniers mois, les attentes, les mensonges, les désillusions…La réalisatrice entreprend de nous plonger dans les méandres d’un esprit malade, appuyant sa mise en scène (mouvements lents, musique prenante) pour faire durer le temps, comme pour prolonger l’errance de son héros, victime d’un piège qu’il s’est lui même tendu. Elle prend aussi le risque d’interpréter certains événements alors que la lumière ne fut jamais faite sur ceux-ci. À faire ce choix, Nicole Garcia trouvera ses défenseurs et ses opposants. On trouve en effet dans ce film une ambiance rarement vue à l’écran. Pas un seul moment on ne quitte le malaise de son personnage principal qui, sous les traits de Daniel Auteuil, trouve un visage à la fois tragique et fourbe, humain et menteur. On ressent ce vide immense, cette absence de joie de vivre, comme une résignation de l’homme face à l’issue de son histoire. En choisissant de privilégier le calme à l’euphorie, même dans les moments les plus durs de la vie de Romand, elle décide de nous plonger dans un état second, comme les témoins muets d’un drame silencieux.

Mais c’est dans les qualités de son film que celui-ci trouve également ses défauts. En regardant le film on en oublie presque la réalité de l’affaire. La réalisatrice, en entreprenant de nous plonger dans la vie de son personnage, semble oublier le cas judiciaire dont est inspiré son film, notamment certains de ses aspects les moins reluisants. On reprochera finalement à Nicole Garcia non pas de s’être attachée à Romand, mais plutôt de s’en être trop détachée, d’avoir oublié le fait divers au profit du drame humain de son protagoniste. Carrère terminait son livre par un épilogue peu reluisant sur son héros. Peut-être est-ce cela qui manque au film de Nicole Garcia, ce détachement (pourtant entamé par moment, mais mal exploité au final) qui permettrait au spectateur de dépassionner le drame, pour aussi y voir les faits tels qu’ils se sont déroulés. Au final, L’Adversaire est à la fois une réussite cinématographique dans sa douloureuse description d’un homme errant dans sa vie de mensonges, mais c’est aussi le constat d’échec de la réalisatrice qui, en choisissant de ne pas prendre parti dans son récit, se trompe de chemin et tombe hélas dans une forme de complaisance malade qui fait du film une interprétation faussée de l’affaire Romand par Yannick Vély

Critique de Adversaire (L') de Nicole Garcia :: Adversaire (L ...

L'Adversaire Bande-annonce VF - AlloCiné

 

Géraldine Pailhas a commencé par un petit rôle dans Trois Places Pour Le 26 mais pour un grand du 7ème art, Jacques Demy. Elle est remarquée dans La Neige Et Le Feu de Claude Pinoteau pour lequel elle obtiendra en 1992, le César du meilleur espoir féminin. La même année, elle décroche un rôle dans Ip5 de Jean-Jacques Beineix, dernier film d'Yves Montand. Elle participe à des films de groupe comme la folle aventure corse dans Les Randonneurs de Philippe Harel, l'expérience fantastique de Peut-être et les échanges libres des années 1970 de La Parenthese Enchantee.

Après une petite pause, elle partage l'affiche de L'Adversaire avec Daniel Auteuil. Avec Vincent Lindon et Facrice luchini, elle questionne Le Coût De La Vie puis rencontre Patrick Bruel dans Une Vie À T'Attendre.

En 2004, Géraldine Pailhas joue dans 5x2 sous la direction de François Ozon puis elle interprète Rachel dans l'étrange drame de Robin Campillo, Les Revenants. L'année suivante, elle joue dans Les Chevaliers Du Ciel de Gérard Pires auprès de Benoît Magimel et Clovis Cornillac puis dans Le Héros De La Famille de Thierry Klifa.

En 2006, Géraldine Pailhas accompagne Edouard Baer et Charles Berling dans Je Pense À Vous de Pascal Bonitzer. En 2007, elle joue dans Le Prix À Payer et en 2008, elle enchaîne les films avec Didine, Les Randonneurs À Saint Tropez et Espion(s).

En 2009, elle est membre du jury du festival de Deauville.
L'année suivante, Géraldine Pailhas joue dans
Bus Palladium sous la direction de son compagnon Christopher Thompson puis donne la réplique à Catherine Deneuve dans Les Yeux De Sa Mère.

En 2014, elle rejoint le jury de la section Un certain Regard au 67ème Festival International Du Film De Cannes 2014 avant de jouer dans la comédie de Gabriel Julien-Laferrière Sms aux côtés de Guillaume de Tonquedec.

Une Vie à t'attendre Bande-annonce VF - AlloCiné

Bande Annonce : Les yeux de sa mère - YouTube

Jeune & Jolie - Bande-Annonce - YouTube

Les Chevaliers du ciel Bande-annonce VF - AlloCiné

Bande Annonce : Les yeux de sa mère - YouTube

Actress Geraldine Pailhas attends the 'Jeune & Jolie' Photocall during the 66th Annual Cannes Film Festival at the Palais des Festivals on May 16, 2013 in Cannes, France. (May 15, 2013 - Source: Pascal Le Segretain/Getty Images Europe) -

Actress Geraldine Pailhas attends the 'Jeune & Jolie' Photocall during the 66th Annual Cannes Film Festival at the Palais des Festivals on May 16, 2013 in Cannes, France. (May 15, 2013 - Source: Pascal Le Segretain/Getty Images Europe) -

Commenter cet article