Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Atelier de confection pour hommes Skolni situé rue Marcadet à Paris, 18e arrt. Debout à gauche Raphaël Eskenazi, 1920 © Mémorial de la Shoah /C.D.J.C./M.J.P. -

Atelier de confection pour hommes Skolni situé rue Marcadet à Paris, 18e arrt. Debout à gauche Raphaël Eskenazi, 1920 © Mémorial de la Shoah /C.D.J.C./M.J.P. -

La mode "Made in France" ? Oui, mais de mains étrangères. Depuis plus d’un siècle, à Paris, des femmes et des hommes venus des quatre coins du monde ont travaillé derrière les machines à coudre : l’industrie urbaine de la confection féminine, dans la capitale française comme à New York, est une industrie d’immigrés. Grâce à ces vagues successives d’étrangers, la fabrication de vêtements, classiques ou fantaisie, a finalement pu résister intra muros alors que l’activité industrielle globale reculait dans les grandes villes occidentales.

La confection parisienne | Musée de l'histoire de l'immigration

Commenter cet article