Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Réalisé par : Daniel Costelle Isabelle Clarke 2011 -
Réalisé par : Daniel Costelle Isabelle Clarke 2011 -

Réalisé par : Daniel Costelle Isabelle Clarke 2011 -

Après avoir réussi le concours de l'internat des Hôpitaux de Paris, Gérard Zwang, jeune étudiant en médecine de 26 ans, arrive en fin de sursis. En mai 1956, il est appelé à faire son service militaire et fait ses classes à Vincennes. Il est affecté en Algérie. De février 1957 à juin 1958, Gérard Zwang est chirurgien du contingent, tout d'abord à l'hôpital militaire de Sétif, puis à celui de Tlemcen. Le jeune homme découvre les horreurs d'un conflit auquel il n'a pas été préparé et qui, officiellement, est considéré comme une opération de maintien de l'ordre. Formé à la dure à la chirurgie de guerre, il opère jour et nuit les blessés qu'on ne cesse de lui amener. Devenu un chirurgien-urologue de renommée internationale, il apporte un témoignage exceptionnel et passionnant sur un aspect méconnu d'une guerre qui a longtemps été occultée.

Chirurgien dans La Guerre D'Algérie 2011 - YouTube

Documentaire sur la guerre d'Algérie. - YouTube

A l’occasion du 50è anniversaire des accords d’Evian qui mettaient fin à la guerre d’Algérie, Isabelle Clarke et Daniel Costelle, les auteurs de la série documentaire APOCALYPSE - LA 2ÈME GUERRE MONDIALE et APOCALYPSE - HITLER, signent une plongée dans la guerre d’Algérie à travers le regard d’un jeune chirurgien, appelé du contingent.

A-t-on vraiment tout dit sur la guerre d’Algérie ? Si les archives s’ouvrent, presque 50 ans après la signature des accords d’Evian (18 mars 1962), les témoins directs, eux, commencent à disparaître. Ils sont pourtant des passeurs d’histoire uniques, souvent seuls à-même d’illustrer la dure réalité d’une période longtemps occultée. Gérard Zwang, chirurgien du contingent entre mai 1956 et juin 1958, est l’un de ces témoins essentiels qui racontent une histoire originale de la guerre d’Algérie. Durant son service, chargé de soigner les blessures les plus atroces de ses compagnons d’infortunes, il voit la guerre du côté de ses victimes. Lui n’a pas combattu avec un pistolet-mitrailleur à la main, mais dans le huis clos d’une salle d’opération où la vie cède place à la mort en une poignée de secondes.

Ce film suit son parcours, de Paris à Sétif puis à Tlemcen, après un bref passage par l’Egypte. A travers son regard, c’est une vision totalement inédite de la guerre d’Algérie qui est donnée. Car ce regard, porté par Gérard Zwang, est lucide : empreint de convictions, il évoque sans concession les réalités crues, qui ont conduit le commandement à mettre ses hommes en danger ou le cynisme des politiques face à la situation coloniale. Son témoignage est l’occasion de redécouvrir sous un jour nouveau le destin tragique des 1 400 000 appelés du contingent français qui ont aussi vécu cette guerre. Inexpérimentés face au danger, ils ont effectué leur service militaire sur un théâtre d’opération méconnu et finissent parfois soignés avec les moyens du bord…

Ce film évoque aussi, pour la première fois, les aspects méconnus des questions de santé durant la guerre d’Algérie : l’armée française qui dispense des soins médicaux gratuits aux populations algériennes pour les rallier à tout prix à sa cause ; ou le rôle des puissances étrangères dans l’approvisionnement médical des indépendantistes algériens. Grâce à des images inédites, dont beaucoup de films d’amateurs, et à travers un récit saisissant, c’est donc toute la guerre d’Algérie qui est redécouverte. Pourquoi la guerre d’Algérie fut-elle si meurtrière aux soldats français ? Pourquoi l’armée française mit-elle tant d’efforts à prodiguer des soins aux populations algériennes durant la guerre ? Comment cette guerre fut-elle menée sur le théâtre des opérations ? Que deviennent ses victimes sur la table d’opération ?

Isabelle Clarke et Daniel Costelle sont, ensemble, auteurs depuis 1990, de grands documentaires pour la télévision. Leurs oeuvres sont le fruit d'une rencontre unique, entre une femme avec un parcours de chef opérateur, chef monteuse, et réalisatrice, et un auteur réalisateur passionné par l'Histoire. Réalisations communes récentes : L’Occupation Intime ; Amour et Sexe sous l’Occupation ; La Blessure, La Tragédie des Harkis ; APOCALYPSE - Hitler ; De Gaulle et les Siens ; APOCALYPSE - la 2ème guerre mondiale ; Lindbergh l'Aigle Solitaire ; Eva Braun dans l'intimité d'Hitler ; La Traque des Nazis ; Axel Ganz, le Tigre de la Presse Magazine ; Sur la Piste d'Alto ; 8 mai 1945 la Capitulation…

Commenter cet article