Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Réalisé par Frédéric Tellier -  Avec 	Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet -
Réalisé par Frédéric Tellier -  Avec 	Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet -
Réalisé par Frédéric Tellier -  Avec 	Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet -
Réalisé par Frédéric Tellier -  Avec 	Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet -

Réalisé par Frédéric Tellier - Avec Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet -

Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Sa première enquête porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son travail l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur : le manque de moyens, les longs horaires, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit. Au fil d’une décennie, les victimes se multiplient. Les pistes se brouillent. Les meurtres sauvages se rapprochent. Franck Magne traque le monstre qui se dessine pour le stopper. Le policier de la Brigade Criminelle devient l’architecte de l’enquête la plus complexe et la plus vaste qu’ait jamais connu la police judiciaire française. Il va croiser la route de Frédérique Pons, une avocate passionnée, décidée à comprendre le destin de l’homme qui se cache derrière cet assassin sans pitié. Une plongée au cœur de 10 ans d’enquête, au milieu de policiers opiniâtres, de juges déterminés, de policiers scientifiques consciencieux, d’avocats ardents qui, tous, resteront marqués par cette affaire devenue retentissante : « l’affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien

Affaire SK1 Bande-annonce VF - AlloCiné

"J'étais au procès de Guy Georges en 2001. J'ai vu le film de 2015"

 

L’Affaire SK1
L’Affaire SK1

En 1976, il agresse sa première victime, sa jeune soeur adoptive Roselyn, déficiente mentale qu'il tente d'étrangler. Deux ans plus tard, il s'en prend à son autre soeur, Christiane. Cette fois-ci, il tente de l'étrangler avec une barre de fer. Elle déclarera lors du procès à propos de son frère : ''Il est arrivé dans mon dos avec une barre en fer et a tenté de m'étrangler, il gémissait comme une bête. J'ai réussi à le mordre et il m'a lâché. J'avais peur, j'ai encore peur" .

La même année, il est placé dans une institution spécialisée au sein de laquelle il restera plusieurs mois. A sa sortie, il s'en prend à Pascale C. Il vole son argent puis tente de l'étrangler. Il sera placé en détention pendant une semaine seulement...

De 80 à 82, le parcours criminel se poursuit et il agresse trois autres jeunes femmes. En mai 82, il attaque de nouveau. Il agresse  une femme et la poignarde à plusieurs reprises avant de s'enfuir, surpris par un vigile qui l'a repéré. Arrêté, il écope de 18 mois et est écroué en Meurthe-et-Moselle. Il récidive le 27 février 1984 alors qu'il bénéficie d'une permission de sortie pour la journée. Il abuse d'une femme dans un parking souterrain de Nancy, la blesse et l'attache maladroitement. Elle parvient à s'enfuir et le fait arrêter. Interpellé, la facture judiciaire est lourde cette fois : dix ans d'emprisonnement. 

Incarcéré à Caen, le jeune homme joue pourtant au détenu modèle.

L'affaire Guy Georges ou l'histoire d'un carnage | 13emerue.fr

Affaire Guy Georges - 1 - Vidéo Dailymotion

Commenter cet article