Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

« Les Chirac, les secrets du clan » de Béatrice Gurrey

L’AVC de Jacques Chirac a bouleversé le fonctionnement du clan. La journaliste Béatrice Gurrey raconte la maladie de Jacques et, parallèlement, le désir d’exister de plus en plus fort de Bernadette.

Le 2 septembre 2005, Jacques Chirac est à mi-mandat. Ce jour-là, il a un mal de tête terrible mais assume ses rendez-vous en serrant les dents. La suite est racontée dans un livre qui va fortement déplaire à Bernadette lors de sa sortie, le 19 janvier prochain (1). Il décrypte en effet les relations du clan Chirac : le père, la mère, la fille et le mari de la fille, Frédéric Salat-Baroux, ancien secrétaire général de l’Élysée.

AVC : l’omertà

Béatrice Gurrey refait le film qui a suivi l’accident vasculaire cérébral (AVC) de Jacques Chirac, ce 2 septembre 2005, et explique ce qui a été mis en place pour en minimiser l’ampleur et les conséquences. On parle alors de « petit pépin ». Claude Chirac et Frédéric Salat-Baroux sont à la manœuvre. « La fin de règne se précipite et c’est cela qu’on veut masquer ». La réalité se dissimule pourtant difficilement : Jacques Chirac sort de l’hôpital diminué, avec un champ de vision rétréci. Il est plus lent et fatigué. Il oublie les dates, les lieux, des mots.

Bernadette: le rôle de la (très) méchante

Ce sont les pages les plus terribles. La journaliste étrille l’ancienne Première dame sur des pages entières, en multipliant les anecdotes. Elle la présente comme une reine vénale (elle a tout fait pour récupérer sans succès les 11 000 euros que son mari touchait pour siéger au conseil constitutionnel). Ministres qui lui déplaisaient, anciennes maîtresses de son mari : Béatrice Gurrey raconte comment Bernadette s’y prend pour briser des carrières. « Lentement mais sûrement elle arrive toujours à ses fins » , écrit l’auteur, qui assure que tous les vrais amis de Chirac, dont François Pinault, n’ont guère d’estime pour son épouse. Le livre révèle aussi que les relations du couple se sont dégradées. Et à suivre l’auteur, c’est Jacques Chirac qui sort grandi de ce portrait de famille.

Claude et Jacques : le vrai couple

Béatrice Gurrey analyse la relation singulière de Jacques Chirac et de sa fille Claude. Ils sont d’accord sur tout. Comme son père l’aurait fait si Bernadette n’avait pas voté à sa place, Claude a voté Hollande en 2012.

(1) « Les Chirac, les secrets du clan » de Béatrice Gurrey, éditions Robert-Laffont (18,50 euros).

Commenter cet article