Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Images de la police : deux siècles de fantasmes ?

Si le fonctionnaire, le « bureaucrate », le « rond de cuir » et tous les employés de l’administration –« fainéants, payés à ne rien faire, budgétivores », n’ont jamais joui en France -pas plus au XIXe siècle qu’au XXe- d’une image positive, que dire des policiers ? [1]

Depuis les « agents du guet » et autres « argousins », et aussi loin que l’on remonte dans le temps, il semble bien que les agents de la force publique quels que soient les noms dont on les désignait, n’ont jamais suscité que réprobation et critique de la part de la population. Le vocabulaire argotique, la chanson, les adages populaires, la littérature, la presse témoignent abondamment de ce discrédit général et historique. Des « informateurs » de M. de Mouchy - qui auraient donné naissance aux noires figures des « mouches » puis du « mouchard »- aux qualificatifs peu flatteurs dont sont affublés les policiers dans le langage populaire –« vaches », « cognes », « bourres, bourriques, bourrins » et autres « roussins »- l’unanimité semble régner. Il n’est pas jusqu’au roman et la littérature qui n’aient contribué -à travers quelques personnages comme Vautrin ou Javert- à la construction d’une image fort peu gratifiante. L’iconographie -la caricature en tant que telle bien sûr, mais aussi la simple illustration- ont grossi et accentué le trait, au point que l’on trouve dans les représentations de policiers une unité et une continuité peu communes : quelle que soit l’époque, les mêmes traits et les mêmes charges persistent des « sergots » de Jules Vallès aux « fascistes en chemise bleu » de NTM. Quels thèmes, quelles critiques, quels mythes ces images véhiculent-elles depuis le XIXe siècle ? Quels sentiments, quelles visions de la police traduisent-elles ? Quels sont les origines et les ressorts de cette permanence ? Ne peut-on pas toutefois distinguer une évolution, des ruptures ? Le roman policier, les séries policières de la télévision [2], le cinéma ont-ils pas nuancé, modifié une image qui reste largement dominée par des stéréotypes ? ... Jean-Marc BERLIÈRE

Pour lire l'intégralité de cet article :

http://sociologias-com.blogspot.fr/2010/02/images-de-la-police-deux-siecles-de.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article