Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Le pull-over de Buchenwald est le témoignage d'un adolescent français qui a survécu à la déportation au camp de concentration nazi.
Le pull-over de Buchenwald est le témoignage d'un adolescent français qui a survécu à la déportation au camp de concentration nazi.

Le pull-over de Buchenwald est le témoignage d'un adolescent français qui a survécu à la déportation au camp de concentration nazi.

Bertrand Herz avait 14 ans en 1944 lorsqu'il fut déporté à Buchenwald avec son père. Seul enfant dans ce camp où étaient internés les résistants et les opposants politiques, il nous livre un témoignage bouleversant sur l'horreur nazie. 'Je suis un miraculé. Je suis un miraculé, comme tous ceux qui sont revenus des camps de concentration nazis.J'aurais dû, comme la quasi-totalité des 76 000 juifs de France arrêtés, être déporté à Auschwitz, et gazé comme les enfants de mon âge. Mais je n'ai pas été interné à Auschwitz. A Buchenwald, j'aurais pu mourir d'épuisement dans la sinistre carrière où les déportés devaient extraire des pierres sous les coups des surveillants SS. Mais, à Buchenwald même, je n'ai presque jamais travaillé. J'aurais dû subir les interminables appels au garde à vous sur la place du grand camp. Maisj'y ai échappé.J'aurais pu être transféré dans un de ces kommandos où l'on creusait des tunnels souterrains pour camoufler l'industrie de guerre, dans la poussière et sous les coups. Mais, à Niederorschel, oùj'ai été transféré avec mon père, les conditions de travail étaient supportables.J'ai le sentiment d'avoir eu la chance d'être un 'enfant' au milieu d'adultes, protégé par eux. Protégé par mon père, un homme d'un courage et d'un optimisme admirables, qui n'a cessé de veiller sur moi jusqu'à la fin, malgré son épuisement physique.'

  • Éditeur :
    Tallandier
  • Parution :
    22 Janvier 2015

Commenter cet article