Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Féminisme (Le) : miroir aux alouettes concourant à l’affaiblissement de l’autorité féminine d’autrefois ?

En 1901, Le Carnet historique et littéraire publie les réflexions de S. Poirson sur le féminisme, sorte de préambule à l’ouvrage dont il accouchera trois ans plus tard intitulé Mon Féminisme. Selon lui, les revendications qui le caractérisent font perdre à la Femme la puissance qu’elle avait acquise au cours des siècles passés, que ce soit vers le VIIe, lorsqu’elle régnait en souveraine absolue sur des établissements religieux immenses et redoutés, frappant monnaie à son effigie et traitant de puissance à puissance avec les princes de l’Eglise ; ou bien au XVIIIe, jouissant de alors l’ascendant ouvert ou caché qu’elle possédait sur la gent masculine et qui se faisait sentir jusque chez ceux qui gouvernaient les peuples. Pour notre auteur, à vouloir être l’égal de l’Homme, la Femme s’abaisse...

Féminisme (Le) : miroir aux alouettes concourant à l’affaiblissement de l’autorité féminine d’autrefois ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article