Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

L'attentat de la Rue des Rosiers à Paris (4e) en 1982 - © Michel Clement - AFP -

L'attentat de la Rue des Rosiers à Paris (4e) en 1982 - © Michel Clement - AFP -

Le 9 août 1982, des hommes cagoulés font irruption dans le restaurant Goldenberg, rue des Rosiers à Paris. Ils ouvrent le feu et jettent une grenade au milieu du restaurant, complet à l’heure du déjeuner.

09/08/1982 - Attentat de la rue des Rosiers : Flash Spécial ...

Attentat rue des rosiers : témoignages - Vidéo Ina.fr

Rappel attentats antisémites - Vidéo Dailymotion

 

Selon RTL, trois hommes suspectés d'avoir commis l'attentat de la rue des Rosiers, en 1982, le plus grave depuis la Libération, ont été identifiés. Le juge d'instruction Marc Trévidic a lancé des mandats d'arrêt à leur encontre.

Il est 13 h 15 ce 9 août 1982 quand un commando ouvre le feu dans le restaurant Jo Goldenberg, rue des Rosiers, dans le quartier juif historique de Paris. Les assaillants jettent une grenade dans l'établissement avant de tirer plusieurs rafales sur les clients. Dans leur fuite, les trois hommes continueront de tirer sur les passants. Au total, six personnes mourront.

Trente-trois ans après les faits, le dénouement de l'un des plus graves attentats commis sur le sol français est peut-être proche. Selon RTL, les trois assaillants ont été formellement identifiés et le juge Marc Trévidic a lancé des mandats d'arrêt à leur encontre.

Aucun des suspects sur le sol français

Selon l’hebdomadaire "Paris Match", ces mandats visent Walid Abdulrahman, alias Abou Zayed, 56 ans, qui vit à Oslo et possède la nationalité norvégienne, et Mahmoud Khader Abed, alias Hicham Harb, 60 ans, qui réside aujourd’hui à Ramallah, en Cisjordanie. Le troisième homme, Mohamed Souhair al-Abassi, alias Amjad Atta, 64 ans, qui vit en Jordanie, aurait assuré leur logistique sans participer directement à l’attentat.

"Aucun criminel, aucun terroriste ne peut se cacher, a confié Alain Jakubowicz, le président de la Licra, à RTL. (...) Au-delà de cette affaire, c'est un message envoyé aux terroristes mais également aux victimes, pour garder foi en la justice."

Hafez al-Assad, commanditaire de l'attentat

Selon une source judiciaire, les trois hommes ont été identifiés grâce à des témoignages d’ex-membres du groupe Abou Nidal. À l'époque, les suspects auraient en effet été membres du Fatah-Conseil révolutionnaire (Fatah-CR), ou groupe Abou Nidal, mouvement dissident de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Selon l’un des anciens responsables du Fatah-CR qui a témoigné "sous X", le commanditaire de l’opération était Hafez al-Assad, à l’époque président de la Syrie et père de l’actuel chef d’État syrien, indique encore "Paris Match". Avec Reuters

Attentat rue des Rosiers : trois suspects identifiés 33 ans plus tard

Devant le restaurant Goldenberg, après l'attentat du 9 août 1982. AFP/JACQUES DEMARTHON
Devant le restaurant Goldenberg, après l'attentat du 9 août 1982. AFP/JACQUES DEMARTHON

Devant le restaurant Goldenberg, après l'attentat du 9 août 1982. AFP/JACQUES DEMARTHON

Commenter cet article