Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Murat – La solitude du cavalier

Joachim Murat est bien connu des amoureux de l’Empire ou de l’idéal romantique : cavalier extraordinaire, épicurien affirmé, collectionneurs d’uniformes baroques, le maréchal aura pu se flatter d’apparaître comme la face flamboyante d’un Napoléon plus terne. Dès le moment où sa route croise celle de Bonaparte, tout semble le porter vers une irrésistible ascension : la campagne d’Italie puis celle d’Egypte, son mariage avec Caroline Bonaparte, le proconsulat italien, les brillantes campagnes qui portent la guerre à son apothéose et, enfin, la couronne royale de Naples. Pourtant, derrière la grandeur des tableaux d’Ingres, Murat n’est pas sans afficher quelques contradictions : si l’instinct de la gloire le pousse à réaliser des prouesses sur les champs de bataille, il épouse ensuite les querelles d’hommes politiques qui ne le manipulent que trop bien. L’esprit d’analyse a souvent manqué à cet homme jeune, droit et rigoureux, formé à la discipline d’abord au séminaire, puis à l’armée. Tout entier voué à la guerre, mais à une guerre d’essence noble, privilégiant la surprise et le mouvement à la destruction et aux horreurs, Murat apparaît parfois comme égaré dans les méandres de son temps, chevalier porté à la tête d’immenses armées, lorsque tout son être tend vers l’exploit individuel. La grandeur, la gloire et l’ambition ont eu raison d’une conscience fragile, tout entière placée dans la dépendance du grand homme de son époque, dont il tentera en vain de s’émanciper. L’on voit alors combien le fils de laboureurs du Quercy s’est élevé pour gagner une dimension historique. La légende lui ayant conféré une stature de héros, Vincent Haegele propose ici de retrouver la mesure de cet homme contrasté mais fascinant.

Ancien élève de l’Ecole nationale des chartes, archiviste paléographe, spécialiste reconnu de l’Empire, Vincent Haegele a publié la Correspondance intégrale, 1784-1818 de Napoléon et Joseph Bonaparte (2007) ainsi qu’une biographie croisée des deux frères. Il est aujourd’hui conservateur à la bibliothèque universitaire de Lettres de Picardie.

DATE DE PARUTION : 26/02/2015
ÉDITEUR: Perrin
COLLECTION : Biographies

Commenter cet article