Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

"Restez dans l'ombre" d'André Fortin

En 1943 Da Fonseca, un flic collabo au cœur trouble et desséché, sauve une gamine juive d’une rafle… En 2002, lorsqu’un vieil homme est retrouvé sauvagement assassiné dans une ruelle d’un quartier chic de la ville, c’est tout un pan de l’Histoire de Marseille qui va péniblement se dévoiler aux yeux des enquêteurs… Le juge Galtier, un habitué des cas difficiles, va remonter la piste et le temps, soulever la poussière, provoquer les confidences, entendre les témoins et rouvrir les dossiers particulièrement obscurs de certains personnages ayant su rester dans l’ombre et opportunément profiter de la guerre pour amasser une fortune considérable. Cinquante ans plus tard, les souvenirs sont parfois flous, mais la haine intacte…


Est-ce dans l’Histoire, dans la justice ou dans l’homme qu’il faut chercher le point de départ de ce roman ? Avec RESTEZ DANS L’OMBRE, le juge André Fortin poursuit un inlassable travail de questionnement sur la justice, qui nous permet – si on le désire – de ne pas prendre pour argent comptant n’importe quelle vérité. Le « héros » est ici un salopard, un collabo, aucun doute là-dessus. La victime, ses victimes, sont des jouets entre ses mains, ça ne fait aucun doute non plus et c’est insupportable ! Quant à l’Histoire… ici le décor, c’est la guerre, la souffrance des uns, la collaboration pour d’autres, le tout réuni en un véritable musée des horreurs donc. L’Histoire… l’homme… la justice… une trilogie sacrée qui, de par le monde, génère bien souvent chaos et confusion ! Mais ici tout vous prend à contre-pied : le salaud en est un, mais pas seulement, l’innocent ne le sera peut-être pas toujours… et la justice au milieu de tout ça cherche sa voie et surtout une vérité bonne à dire. Il arrive même parfois que plusieurs générations paient le prix fort pour une vérité que la justice n’a pas pu ou voulu révéler !

Auteur : André FORTIN

SEPTEMBRE 2012

Rester dans l'ombre, d'André Fortin (Jigal, "Jigal poche. Polar")

André Fortin -

André Fortin -

Naissance à Aïn-Taya .- André Fortin est né en 1946 à Aïn-Taya, petite station balnéaire près d’Alger. Son père y était alors en poste comme "honorable correspondant" de ce que l’on nommait jadis "La Piscine". Plus tard il sera magistrat et juge d’instruction ce qui lui a probablement permis de peaufiner les scénarios de ses futurs polars, nourris d’un vécu riche et de rencontres hautes en couleur.

Ex-juge d’instruction, ex-juge pour enfants, ex-vice président du tribunal de Marseille, André Fortin n'est pas encore un ex-écrivain. Avec une imagination fertile, mais également une très fine connaissance du microcosme politico-judiciaro-policier, dont il connaît les méandres, les ombres et les recoins, il a constaté les alliances contre-nature, les luttes d'influence. André Fortin a croisé les hommes qui organisent ou subissent les collusions, les corruptions... Son parcours professionnel lui a non seulement permis de les voir à l’œuvre et parfois même de mettre un terme à leurs affaires. Enfin, André Fortin, comme tout écrivain de littérature noire qui se respecte voire plus encore, s’interroge sur la place de la justice dans une démocratie comme la nôtre.

Commenter cet article