Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Journal d'une femme de chambre est un film de Benoît Jacquot avec Léa Seydoux, Vincent Lindon.-
Journal d'une femme de chambre est un film de Benoît Jacquot avec Léa Seydoux, Vincent Lindon.-
Journal d'une femme de chambre est un film de Benoît Jacquot avec Léa Seydoux, Vincent Lindon.-
Journal d'une femme de chambre est un film de Benoît Jacquot avec Léa Seydoux, Vincent Lindon.-

Journal d'une femme de chambre est un film de Benoît Jacquot avec Léa Seydoux, Vincent Lindon.-

Début du XXème siècle, en province. Très courtisée pour sa beauté, Célestine est une jeune femme de chambre nouvellement arrivée de Paris au service de la famille Lanlaire. Repoussant les avances de Monsieur, Célestine doit également faire face à la très stricte Madame Lanlaire qui régit la maison d’une main de fer. Elle y fait la rencontre de Joseph, l’énigmatique jardinier de la propriété, pour lequel elle éprouve une véritable fascination.

Journal d'une femme de chambre Bande ... - AlloCiné

Bande-annonce Journal d'une femme de chambre : Léa ...

Benoît Jacquot rouvre "Le journal d'une femme de chambre"

 

Issue d'une famille liée depuis longtemps au monde du cinéma -elle est la petite-fille de Jérôme Seydoux, patron de Pathé, et la petite nièce de Nicolas Seydoux, PDG de Gaumont-, Léa Seydoux, adolescente timide, prend des cours de théâtre après avoir passé son baccalauréat. Vue en 2005 dans le clip de Raphaël Ne partons pas fâchés (réalisé par Olivier Dahan), elle décroche l'un des rôles principaux de Mes copines (2006), comédie teenage sur quatre filles qui rêvent de remporter un concours de... Lire la suite

Fils d'un riche industriel et neveu de Jérôme Lindon, le fondateur des Editions de Minuit, Vincent Lindon débute dans le cinéma comme aide-costumier sur Mon oncle d'Amérique. Après un séjour aux Etats-Unis et une expérience de journaliste au quotidien "Le Matin", il choisit la voie de la comédie. Francis Huster, un de ses professeurs au Cours Florent, le recommande alors à Paul Boujenah, qui offre à l'acteur son premier rôle, celui d'un inspecteur, dans Le Faucon en 1983. Vincent Lindon encha... Lire la suite 

Clotilde Mollet - Formée au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris où elle obtient le premier prix de violon (en musique de chambre)et au conservatoire national d’art dramatique de Paris (classe de Jacques Lassalle). Elle a joué au théâtre sous la direction notamment de Louis-Charles Sirjacq (Œil pour oeil de Louis-Charles Sirjacq et Jacques Audiard) puis Exquise Banquise et Duo du balcon, deux autres pièces de Louis-Charles Sirjacq), Jean Jourdheuil et Jean-François Peyret (Intermèdes de Cervantès et Wermeer et Spinosa de Gilles Ailhaud), d’Alfredo Arias (La Tempête de Shakespeare), de Jean-Pierre Vincent (Le Faiseur de théâtre de Thomas Bernhardt), de Joël Jouanneau (Le Bourrichon), de Jean-Louis Hourdin (Le Monde d’Albert Cohen et Des Babouins et des hommes d’Albert Cohen), de Jean-Luc Boutté (La Volupté de l’honneur de Luigi Pirandello), d’Hervé Pierre (Ordinaire et disgracié de Claude Mollet), d’Alain Milianti (Quatre heures à Chattila de Jean Genet, Bingo d’Edward Bond, Sainte Jeanne des abattoirs de Berthold Brecht), de Catherine Anne (Les Quatre Morts de Marie), d’Alain Ollivier (Les Serments indiscrets de Marivaux), de Michel Froehly (Quai Ouest de Bernard-Marie Koltès).

Avec Daniel Jeanneteau et Hervé Pierre, elle crée Le Gardeur de troupeau au Havre en octobre 2000. La même année, elle joue dans Bastringue à la Gaieté théâtre de Karl Valentin, mis en scène par Daniel Martin et Charles Tordjman ; et, dernièrement sous la direction de Daniel Jeanneteau (Iphigénie de Racine), et de Michel Didym (Les animaux ne savent pas qu’ils vont mourir de Pierre Desproges). Elle joue également dans une mise en scène collective de Gilles Privat, Cécile Bon, Daniel Jeanneteau, Hervé Pierre, Marie-Christine Soma, Clotilde Mollet de Caeiro de Fernando Pessoa et dans Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce dans une mise en scène de François Berreur.

Au cinéma, elle joue dans La Crise de Coline Serreau, Un héros très discret de Jacques Audiard, Mange ta soupe de Mathieu Amalric, The red Violin de François Girard, Le Bleu des Villes de Stéphane Brize, La Police de Claire Simon et Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet.

À la télévision, elle tourne sous la direction de Marco Pico (Les Quatre Vingt Unards) et de Alain Tasma (Je réclame la prison). Mis à jour le 30/07/2014

 

Commenter cet article