Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Photographie réalisée lors de la reconstitution du crime. Un des rares clichés d’André Vitel. Archives départementales de Seine-Maritime -

Photographie réalisée lors de la reconstitution du crime. Un des rares clichés d’André Vitel. Archives départementales de Seine-Maritime -

En étudiant le cas de Bruno T., dernier mineur frappé de la peine de mort en 1975 et gracié par le président Giscard d’Estaing, nous avions recherché des sentences plus anciennes où des jeunes de moins de dix-huit ans avaient été condamnés et exécutés. Les journalistes de l’époque citaient plusieurs cas et ne s’accordaient pas sur une date précise. Le nom d’André Vitel n’était pas mentionné. Il correspondait pourtant au profil recherché. Il était dans sa dix-septième année lorsqu’il commit son crime, fut jugé et exécuté. Reprendre cette affaire a été possible grâce aux documents réunis par Florian Duprie dans un mémoire de master, La cour d’assises de Seine-Inférieure de 1939 à 1945, que j’avais dirigé et qui fut soutenu en 2010 à l’Université de Rouen. Les quotidiens de l’époque publièrent des chroniques judiciaires sur cette affaire. Simon Eddy avait mentionné ce délinquant dans Les grandes affaires criminelles de Seine-Maritime en 2006. Les dossiers de la cour d’assises de Seine-Inférieure pour l’année 1939 sont conservés aux archives départementales sous les cotes 2 U 2283-2287...

André Vitel, le dernier mineur guillotiné en France sur une ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article