Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Camille, regarde devant toi !
Camille, regarde devant toi !

«Elle se pencha en avant afin de prendre appui de ses mains sur le fauteuil qui lui paraissait tellement minuscule à cet instant précis. Au moment de se laisser glisser vers lui, son corps se mit à glisser trop vite et à l'opposé. Camille ne put rien faire. Elle se retrouva étalée de tout son long sur le sol froid. Ce sol, elle le connaissait par coeur, à présent. Elle en connaissait presque les moindres détails et tous les défauts. Le carrelage mal aligné. Les jointures mal scellées. Les éclats et les fissures. Le froid surtout. Le froid qui lui pénétrait les os en profondeur. La sonnette d'appel d'urgence se trouvait trop loin d'elle. Elle la regardait avec des larmes plein les yeux. Elle maudissait ce corps inerte. Elle maudissait ce jour où elle était sortie de chez elle deux mois auparavant.»

Auteur de quatre livres : La vie suspendue, Leçons de vie, Emilie entre fabulations et vérités et Camille, regarde devant toi ! Marie Barrillon est également chroniqueuse au comité de rédaction pour 1001 livres magazine. La passion des mots, de l'écriture à la lecture, est comme un besoin viscéral. Elle se consacre dorénavant entièrement à l'écriture sous toutes ses formes en tant qu'écrivain public, auteur, chroniqueuse et animatrice d'ateliers d'écriture pour personnes âgées, au sein des maisons de retraite pour l'essentiel.

 

Extrait - Une fois encore, une fois de plus, Élise se lève, et comme chaque jour depuis d'innombrables semaines, des mois, des années, la première chose qu'elle fait, c'est de se regarder dans le miroir. La scène est toujours la même, sans jamais aucune variation, immuable dans son genre. Lorsqu'elle se réveille, elle ouvre les yeux doucement comme pour ne pas les blesser, car ils le sont déjà tellement. Brutalisés par la laideur. Entortillés et abusés par les légendaires histoires de fées qui produisent tant d'illusions trompeuses dans l'esprit des enfants pour ensuite les bercer d'espoirs déçus, lorsqu'il est temps de grandir en ouvrant les yeux sur l'univers tortueux qui les entoure, et qu'ils découvrent avec justesse sans aucune tendresse. Et ces yeux-là, pleins de stupeur, se posent partout, pleurent de l'intérieur, perdent leurs éclats qui, depuis la toute petite enfance, brillaient d'émerveillement, de beauté, d'exception éternelle. Puis, elle regarde autour d'elle durant dix bonnes minutes, observant les choses qui l'entourent. Comme chaque jour, elle constate que rien n'a changé, aucun objet n'a bougé de sa place initiale. Ses repères sont toujours présents, invariables, impalpables, inaltérables. Rien ne changeait jamais.

Après avoir tout observé attentivement, répertorié méthodiquement jusqu'à ses moindres pensées, elle regarde le sol jusqu'à ce qu'il devienne stable et immobile, puis se lève lentement. Elle se plante devant le miroir en pied qui trône dans sa chambre. Ce miroir où l'image même de sa mère s'y était si souvent reflétée autrefois. Elle se détaille minutieusement, et ce qu'elle y voit lui déplaît de plus en plus, l'impressionne parfois, et l'irrite fortement, souvent. Ses traits se marquent, ses joues se creusent, son teint pâli, ses yeux ne pétillent plus, ils se sont recouverts de pâleur.

Les jours défigurent son sourire, creusent des sillons nets sur sa peau, encrassent son regard en souillant chaque étincelle de joie qu'il pourrait contenir.

  • Broché: 160 pages
  • Éditeur : Praelego Editions (4 avril 2012)

 

  • "Camille, regarde devant toi !" est un roman qui fut initialement publié en Avril 2012. Malheureusement, 4 mois après sa parution, la maison d'édition qui avait fait le choix de le publier s'est retrouvée en liquidation judiciaire.

Commenter cet article