Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Cette photo a été prise au Parc des Princes après l'arrivée de Bordeaux-Paris gagné par Emile Masson, le fils du père.(18 juin 1946 ) - On voit de gauche à droite Georges Ronsse, Emile Masson fils, Vincent Carrara ancien coureur et constructeur de cycles), Ludovic Feuillet et Emile Masson père.-
Cette photo a été prise au Parc des Princes après l'arrivée de Bordeaux-Paris gagné par Emile Masson, le fils du père.(18 juin 1946 ) - On voit de gauche à droite Georges Ronsse, Emile Masson fils, Vincent Carrara ancien coureur et constructeur de cycles), Ludovic Feuillet et Emile Masson père.-

Cette photo a été prise au Parc des Princes après l'arrivée de Bordeaux-Paris gagné par Emile Masson, le fils du père.(18 juin 1946 ) - On voit de gauche à droite Georges Ronsse, Emile Masson fils, Vincent Carrara ancien coureur et constructeur de cycles), Ludovic Feuillet et Emile Masson père.-

... Au sommet de son faite, le conflit mondial allait couper son élan. Masson Junior fut mobilisé le 12 avril 1939, trois jours après son triomphe éclatant. Fait prisonnier le 12 mai 1940, il est libéré jour pour jour, cinq ans après. Il était durant tout ce temps, un des chefs d’un groupe de 92 sous-officiers qui organisait plusieurs évasions. Un événement marquant allait se passer le jour de sa libération. Lors de leur départ, un drapeau Belge avait été laissé pour compte dans le camp de prisonnier. Emile Masson ne pouvait supporter que ce drapeau soit laissé en terres ennemies. Il avait donc décidé de faire le sacrifice de vider un kilo de café afin de pouvoir transporter cette emblème. Les cinq années de captivité avaient réveillé en lui, une ferveur patriotique sans précédent ...

Les combats d’Emile Masson

Cyclisme. Bordeaux - Paris : 46 ème édition - Vidéo Ina.fr

Émile Masson fils a été un grand champion cycliste durant les années 30 et 40. Reconverti journaliste dans les années 70, il raconte dans son ouvrage sa carrière cycliste ainsi que celle de son père. Ce dernier était synonyme de force, de volonté et de courage. Extrêmement talentueux, il lui a manqué une certaine rigueur tactique pour s’imposer encore plus parmi les plus grands champions de son époque. A l’inverse, son fils avait l’image d’un courage extrêmement doué tactiquement. Malgré tout, les deux Masson possèdent de nombreux points commun dans leur carrière. Ils ont les mêmes succès d’étapes sur le Tour de Belgique ou le Tour de France, le même parcours sur Bordeaux-Paris. Sur le plan humain, les deux Masson ont vu leur carrière momentanément arrêtée à cause des deux conflits mondiaux. Mais chacun d’eux a su renouer avec le succès. Le cas du fils est celui qui est le plus remarquable. Prisonnier de guerre en mai 1940, il n’est que libéré qu’en lai 1945. Un an plus tard, le fils remportait Bordeaux-Paris de manière héroïque.

Ce magnifique ouvrage nous plonge dans une époque surréaliste et inconnue. Tout au long de l’ouvrage, le fils Masson nous livre de nombreuses anecdotes qui nous tiennent en haleine pendant toute la lecture. Dopage, combinaisons, histoires de famille, rivalités entre Flamands et Wallons, de nombreux sujets sont abordés dans ce livre.

Type : Autobiographie
Contenu : la carrière et la vie des Masson

Public visé : aux amoureux du cyclisme d’autrefois

Commenter cet article