Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Passé décomposé, ombres noires en Haute-Vienne
Passé décomposé, ombres noires en Haute-Vienne

Le hasard fait souvent mal les choses. Pour l’avoir croisé au moins une fois dans sa vie, Marc Daveti se retrouve embarqué dans une histoire qui va bientôt le dépasser. Il partira à la poursuite de fantômes comme celui de Jean Filiol, chef de la Milice à Limoges. Petit à Petit, des noms d’anciens cagoulards ressortent de l’ombre. Il ne comprend pas pourquoi le passé resurgit surtout qu’il n’a aucun rapport avec l’enquête dont il s’est chargée : retrouver un assassin alors qu’il n’y a pas de crime pas plus qu’il n’y a de victime. Un vieux flic à la retraite se joindra à lui. En plus de se détester, ils ont pour adage commun : « plus on est de fous moins on rit ».

Christian Viguié est né à Decazeville en Aveyron. Il a publié une trentaine d’ouvrages (poésie, romans, essais, théâtre) et a collaboré avec de nombreux peintres. Il a écrit des textes mis en musique par le groupe La tribu du sujet. Avec "Passé décomposé", il traverse simplement le pont et passe de la littérature blanche à la littérature noire avec armes et bagages. 

 

  • Réf. : LUP1640
  • Année d'édition : 2015
  • Édition : Broché - Poche
  • Format : 11,7 x 17,8 cm
  • Isbn : 978-2-36746-316-2
  • Nombre de pages : 272

 

 FILLIOL Jean de son vrai nom FILIOL -
 FILLIOL Jean de son vrai nom FILIOL -
 FILLIOL Jean de son vrai nom FILIOL -

FILLIOL Jean de son vrai nom FILIOL -

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos du milicien Jean Filliol - Né en 1909 à Bergerac.

Il est d'abord militant de l'Action Française.

C'est un cadre commercial chez Hachette.

Il dirige la 17e section des Camelots du Roi.

C'est lui qui le 6 Février 1934 lance vers le Pont de la Concorde la charge contre les gardes mobiles qui déclenche la fusillade. A la suite de l’assaut manqué contre la Chambre des députés , les deux dissidents de l’Action française, Eugène Deloncle et Jean Filiol, fondent le "Comité secret d’action révolutionnaire" (CSAR), organisation secrète, structurée, qui s’étend à toute la France et qui prépare la guerre civile en tentant d’y entraîner l’armée. La Cagoule a de l’argent, celui que lui donnent largement beaucoup d’industriels. Filiol veut des armes. On n’en demande pas à l’Allemagne, mais on s’adresse à l’Italie de Mussolini.

Et, pour s’attirer ses faveurs, Jean Filiol et quelques sbires tuent deux antifascistes réfugiés en Normandie. Les Italiens autorisent l’achat de mitraillettes Beretta, armes inconnues des troupes françaises à l’époque. Les Cagoulards mènent la même démarche à l’égard des Espagnols franquistes. Jean Filiol, déguisé en officier aviateur, fait sauter (et ce fut la première explosion connue avec du plastic), un hangar qui contenait, à Toussus-le-Noble, des avions destinés à aider les Républicains.

Personne ne sait d’où viennent ces coups. En outre, la Cagoule donne le change et entend faire accuser la Gauche.

Avec DELONCLE il est le principal organisateur de la Cagoule en 1936. Les conjurés montent en puissance et se prennent à rêver. La République, la Gueuse, tuer Blum, renverser le pouvoir, faire un putsch. Il s’en faudra de peu qu’ils ne réussissent. Elle passe à l’acte en organisant un attentat le 11 septembre 1937 contre la Confédération générale du patronat français et du groupe des industries métallurgiques : la police passe alors à l’action et arrête l’état-major civil en juillet 1938, alors que les militaires compromis rentrent dans les rangs. On le sait aujourd’hui, les Cagoulards ont été trahis par le policier Bony (son fils le dit dans ses Mémoires).

En 1941 il est chargé du renseignement par le MSR. Lorsque la Légion des Volontaires Français organise une parade à Versailles, il est présent, et il est sans doute celui qui a guidé le jeune homme qui blesse Laval et Déat de quelques coups de revolver. Jean Filiol est cette fois-ci arrêté par la police de Vichy. Il est interné au camp de Saint-Paul d’Eyjeaux, près de Limoges, et il y reste un an. Laval accepte de le laisser partir, à condition qu’il se tienne tranquille.

Joseph DARNAND l'affecte à la Franc-garde de la Milice au début de 1944 dans le Limousin. Jean Filiol alias Deschamps, est le patron du sinistre deuxième service de la Milice à Limoges.

Il fuit en Allemagne à la fin de 1944 , puis en Espagne en 1945 où Jean Filiol finira son parcours au sein de l’Oréal, multinationale qui fut le refuge d’un nombre important de Cagoulards. Il se fera complètement oublié malgré trois condamnations à mort après 1948. Jean Filiol est le visage le plus caractéristique et le plus sanglant de cette extrême-droite qui, dans les années 30, a voulu faire tout ce qui était en son pouvoir pour détruire la République et qui a vu son rêve exaucé temporairement par la victoire des armées allemandes.

FILLIOL Jean de son vrai nom FILIOL - Mémoires Politiques ...

Oradour sur Glane: a nazi massacre - YouTube

Passé décomposé, ombres noires en Haute-Vienne

Installé au cœur du département des Deux-Sèvres depuis 1992, Geste éditions s'attache à promouvoir la culture entre Loire et Gironde en publiant chaque année une centaine d'ouvrages sur les régions du Centre-Ouest.

L’histoire de Geste éditions a commencé en 1992, du tout premier Bestiaire poitevin aux actuelles publications, un catalogue de plus de 1000 titres est né façonnant aujourd’hui une identité culturelle entre Loire et Gironde: récits de vie, parlanjhe, monographies patrimoniales, beaux livres, carnets de voyages, etc., autant de collections qui témoignent de l’activité humaine en région. De son nom d’origine, La Geste Paysanne, la maison conserve sa philosophie humaniste fondée sur l’étude des pratiques populaires, les arts et les sciences du langage. C’est la geste des pays de l’Ouest, source de territoires rêvés et imaginaires, d’une culture régionale révélée. Parallèlement à son activité éditoriale, Geste éditions s’est spécialisée dans la diffusion de livres auprès des libraires du centre-ouest, elle représente désormais près d’une centaine d’éditeurs.

Geste Editions - Editeur, diffuseur et distributeur de livres

Olivier Barreau - Geste éditions - YouTube

Commenter cet article