Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Des policières à partir de 1966 ...

En 1966, quelques femmes sont intégrées aux services actifs par la voie du concours d'officier de police.

Recrutées, dans un premier temps, pour des missions liées à la protection de l'enfance, elle voient cette restriction disparaître avec l'accès à tous les postes ouverts au concours d'inspecteur de police (anciennement officier de police) en 1972, de commissaire de police en 1974, de gardien de la paix en 1978 et d'officier de paix en 1982...

 

La police n’a pas toujours compté de femmes parmi ses effectifs. Jusqu’au XXème siècle, seuls les hommes étaient autorisés à entrer dans la police. Cependant, dès qu’elles ont accès à cette institution, les femmes sont uniquement employées pour des tâches dites « féminines » comme l’accueil du public ou l’assistance aux enfants : les assistantes de police jouent ce rôle et préfigurent les femmes policières des années 1960.

Ce n’est qu’en 1971 que les femmes ont accès par concours à tous les postes en civil comme gardien de la paix, inspecteur de police et commissaire. Martine Monteil devient la première femme commissaire de la PP en 1977.

Dans les années 1980, les femmes peuvent enfin avoir accès à l’ensemble des services de police et ne sont plus affectées uniquement à la brigade des mineurs. 20 femmes gardiens de la paix rejoignent la préfecture de police et remplissent les mêmes missions que leurs collègues masculins à l’exception des opérations de maintien de l’ordre.

Dix ans plus tard, la préfecture de police compte 12% de femmes parmi les brigades spécialisées de type enquêtes, filatures et renseignements. Cependant, quelques clichés peuvent parfois perdurer, engageant certaines femmes à faire davantage leurs preuves pour trouver leur place dans un métier longtemps considéré comme « un métier d’homme ».

A l’aube du XXIème siècle, les femmes prennent peu à peu une place plus importante au sein de la préfecture de police : en 2013, elles représentent un tiers de ses effectifs. Les services dits plus masculins comme la BRI ou les CRS accueillent désormais des femmes, mais les plus hauts postes leur sont encore difficilement accessibles...

Les femmes à travers le temps - La préfecture de Police

Des policières à partir de 1966 ...
Des policières à partir de 1966 ...
Des policières à partir de 1966 ...
Des policières à partir de 1966 ...

Commenter cet article