Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

L'erreur judiciare (1ère édition)

L'activité judiciaire peut être vue comme une activité à risque : d'abord pour un accusé (ou plus largement tout justiciable) qui peut subir une erreur à son détriment . mais aussi pour tous ceux qui sont victimes d'un défaut de protection de l'État. Une fois ce diagnostic fait, il convient d'examiner tous les mécanismes de réparation, qu'ils soient procéduraux (mécanisme de révision), mais aussi indemnitaires ou disciplinaires liés à la responsabilité de la justice et des juges

Denis Salas est magistrat et essayiste, ancien enseignant à l'Ecole nationale de la Magistrature. Auteur engagé, il a écrit de nombreux ouvrages et après avoir exercé comme magistrat, il se tourne à présent vers la recherche et la formation des juges.

Il a publié notamment : Albert Camus, la juste révolte (Michalon 2002) ;

La Volonté de punir, essai sur le populisme pénal (Hachette, 2005, Pluriel

2010) ; Les Cent mots de la justice (PUF coll. Que sais-je? 2011) ;

La Justice dévoyée. Critique des utopies sécuritaires (Les Arènes, 2012).

L'erreur judiciare (1ère édition)

Commenter cet article