Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Le Photographe - Joseph Montet

M. Thomas, chef de la Sûreté, était dans son cabinet, fort perplexe.

Les deux coudes sur son bureau, et la tête entre ses deux mains, il songeait.

Ah ça ! est-ce que ça allait durer encore longtemps, cette malchance, et les assassins n’auraient-ils pas bientôt fini de se jouer de lui ? Parole d’honneur, on aurait dit qu’ils le faisaient exprès ! Huit assassinats de suite, et des vrais, des gros, des crimes de fort calibre, de ces beaux crimes qui peuplent de visions horrifiques les rêves des lecteurs de journaux. Et pas un assassin à se mettre sous la dent ! Tous partis, disparus, évanouis. Pfft ! des souffles, de purs souffles ! Célérité et discrétion… Leur affaire faite, ils s’esquivaient à l’anglaise, négligeant absolument de laisser leur adresse, ou déposant sur le lieu du crime, en manière de carte, des ceinturons dont aucun ventre suspect ne consentait à s’avouer titulaire…

Franchement, le procédé commençait à devenir indélicat.

Et pour couronner l’oeuvre, un neuvième meurtre accompli la veille dans les mêmes conditions : une vieille dame égorgée, cinquante mille francs de bijoux enlevés, et toujours pas plus d’assassins que sur la main !

Aussi, malgré sa robuste philosophie qui commençait à faire l’admiration de son siècle, M. Thomas se laissait-il glisser sur la pente d’une réflexion mélancolique, lorsque son secrétaire pénétra dans son bureau, une carte à la main.

— Ce monsieur, dit-il en la remettant à son chef, insiste énergiquement pour vous voir. Il affirme être en état de vous fournir un renseignement décisif sur le crime d’hier.

— Faites entrer ! répondit vivement M. Thomas.

Et, tandis que son secrétaire regagnait la porte, il jeta un coup d’oeil sur la carte.

— Frédéric Bouscal, lut-il à mi-voix… Bouscal… Bouscal ?… Il me semble que je connais ça !

Et griffonnant quelques mots sur un carré de papier, il le tendit à son secrétaire, qui venait de rentrer. Celui-ci inclina la tête, et disparut ...

Le Photographe — Joseph Montet | ArcheoSF & Retrodrama

Bienvenue sur le site compagnon de la collection ArchéoSF, dirigée par Philippe Éthuin et publiée chez publie.net. Vous trouverez ici feuilletons et textes courts, piochés dans les archives de la science-fiction, du crime, et de la littérature populaire en général. Si vous voulez recevoir directement et automatiquement les nouveaux textes dans votre boite mail, vous pouvez vous abonner très rapidement et simplement en bas de la page. Bonne lecture et faites passer le mot, c’est fait pour être partagé ! Vous pouvez également vous procurer nos livres numériques… une forme de soutien au site et à la collection !

Commenter cet article