Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

 Camille Claudel, 1915
 Camille Claudel, 1915
 Camille Claudel, 1915

Trois jours dans la vie de Camille Claudel, dont l'internement dans un asile d'aliénés aura duré trente ans. Bruno Dumont signe un portrait intime et bouleversant de cette artiste maudite, magistralement interprétée par Juliette Binoche sans fard et entourée par de réels patients.

 Camille Claudel, 1915

Juliette Binoche, est l’une des actrices au monde les plus récom­pen­sées. Et surtout l’une des seules à avoir remporté le prix d’in­ter­pré­ta­tion des plus grands festi­vals inter­na­tio­naux de cinéma (Cannes, Venise et Berlin) !

Elle gran­dit dans une famille d’ar­tistes, son père est metteur en scène et sculp­teur, et sa mère comé­dienne. Très jeune, elle a la fibre artis­tique et suit des cours d’art drama­tique au conser­va­toire de Paris. Après son bacca­lau­réat, elle intègre le Conser­va­toire natio­nal supé­rieur d’art drama­tique.

Elle commence sa carrière en jouant dans des pièces de théâtre, et décroche son premier rôle au cinéma dans Liberty Belle (1983). Très vite elle attire les grands réali­sa­teurs (Godard, Doillon), et c’est son rôle dans Rendez-vous (1985) qui la révèle et en fait une des actrices les plus promet­teuses !

Rapi­de­ment, elle commence une carrière inter­na­tio­nale en tour­nant dans L’In­sou­te­nable légè­reté de l’être (1987) et Fatale (1992). De retour en France, elle tourne dans Bleu, grand succès au box-office, qui lui permet de rempor­ter le César de la meilleure actrice et le Prix d’in­ter­pré­ta­tion à Venise. Menant de front une carrière en France et à l’in­ter­na­tio­nal, Juliette Binoche tourne dans Le Patient anglais (1997). Le film multi­ré­com­pensé permet à Juliette Binoche de rempor­ter l’Os­car du meilleur second rôle (37 ans après Simone Signo­ret !) et l’Ours d’argent à Berlin.

Eclec­tique dans ses choix, elle tourne dans des films d’époque :  Le Hussard sur le toit  (1995), Les Enfants du siècle (1999), La Veuve de Saint-Pierre (2000) ; dans des comé­dies : Un divan à New York (1995), Déca­lage horaire (2001), et dans des drames : Alice et Martin (1998), Caché  (2005)…

En 2008, passion­née de danse elle se lance un nouveau défi : un spec­tacle de danse contem­po­raine In-I. Sa tour­née inter­na­tio­nale est un succès ! Pour autant elle n’aban­donne pas le cinéma, et conti­nue à enchaî­ner les films. En 2014, elle est à l’af­fiche de Sils Maria et Godzilla.

Côté cœur, les histoires d’amour de Juliette Binoche sont souvent liées à ses films. En 1986 sur le tour­nage de Mauvais sang, elle rencontre Léos Carax. Malheu­reu­se­ment le tour­nage mouve­menté des Amants du Pont-Neuf sera fatal à leur couple ! En septembre 1993, elle donna nais­sance à Raphaël, dont le papa est André Hallé. En 1995, elle tourne Le hussard sur le toit et c’est la rencontre avec Olivier Marti­nez, deux ans plus tard ils se séparent. Elle a le coup de foudre pour Benoît Magi­mel, en 1998, sur le tour­nage des Enfants du siècle. Hannah, leur petite fille, naît en décembre 1999. Acca­pa­rés par leurs carrières respec­tives, ils rompent fin 2004.

 

Ses récompenses

  • 2010 - Festival de Cannes, meilleure interprète féminine pour Copie conforme

  • 1997 - Berlinale, meilleure artiste interprète féminine, ours d'argent pour Le Patient anglais

  • 1997 - Oscars, meilleure actrice dans un second rôle pour Le Patient anglais

  • 1997 - BAFTA, meilleure actrice dans un second rôle pour Le Patient anglais

  • 1997 - Festival de Cabourg, meilleure actrice pour Le Patient anglais

  • 1994 - César, meilleure actrice pour Trois Couleurs: Bleu

  • 1993 - Mostra de Venise, meilleure artiste interprète féminine pour Trois couleurs: Bleu

Juliette Binoche - La biographie de Juliette Binoche ... - Voici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article