Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Philippe Poisson

Des photographies de scènes de crime, issues des fonds des archives de la préfecture de Police, sont ainsi exposées au public.
Des photographies de scènes de crime, issues des fonds des archives de la préfecture de Police, sont ainsi exposées au public.

Des photographies de scènes de crime, issues des fonds des archives de la préfecture de Police, sont ainsi exposées au public.

La préfecture de police participe à une exposition itinérante qui, avant Londres et Rotterdam, se pose à Paris jusqu’au mois d’août 2015. Venez découvrir dès le 4 juin, « Images à charge », à l’espace LE BAL.

 

« Notre rêve est d’ouvrir à Paris un nouveau lieu dédié à l’image-document » . Raymond Depardon, président du BAL.

C’est dans cet esprit que l’exposition « Images à charge, la construction de la preuve par l’image » a pris forme au BAL, à l’occasion des 5 ans d’existence de cet espace.

Première exposition au BAL sans œuvre et sans artiste, « Images à charge » est consacrée à l’image produite en tant que preuve par des experts, chercheurs et historiens dans des cas de crimes ou de violences individuelles et collectives.

Comment les traces, les signes ou les symptômes d’un acte criminel peuvent-ils être découverts, compris et validés par l’image ? Comment des dispositifs de capture ou de présentation de l’image sont-ils conçus par les experts pour renforcer son caractère probatoire ? Comment l’image se construit-elle dans un discours scientifique et historique de vérité ?

Sont présentés onze cas depuis l’invention de prises de vue «métriques » de scènes de crimes au XIXe siècle, jusqu’à la reconstruction d’une attaque de drone au Pakistan en 2012.

A découvrir jusqu’au 30 août au BAL à Paris, cette exposition itinérante sera ensuite visible :

Le Bal

6 impasse de La Défense

75018 PARIS

Du mercredi au vendredi 12H-20H (nocturne le jeudi jusqu’à 22h), samedi 11H-20H, dimanche 11H-19H

 

Concernant l’affiche de l’exposition : appareil du système de photographie métrique de Bertillon, 18 octobre 1925. Crédit : Rodolphe A. Reiss. Collection de l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausanne, coll. IPSC.

 

Commenter cet article